Scène inédite à Siguiri : Une femme empoisonne un bébé de 48 h (les faits…)

http://Actuguinee.org / C’est une scène inédite et incroyable qui s’est déroulée à Kignenkoura, dans la commune urbaine de Siguiri. À cause d’une farouche jalousie et rivalité qui existe entre les deux femmes, la nommée Djenaba Traoré a empoisonné le bébé de Mariama Traoré âgé juste de 48 heures, avec une substance nuisible A appris Actuguinee.org à travers un de ses reporters.

Informé de cet acte « inhumain », une équipe médicale s’est rendue sur les lieux pour les premières enquêtes. Dr Abdoulaye Bachirou Condé, lieutenant-médecin en service à l’hôpital préfectoral de Siguiri, explique la scène de l’empoissonnement

« La femme a accouché, il y a 48 heures. À cause de la rivalité entre ces deux femmes, la nommée Djenaba Traoré aurait refusé de préparer, pendant qu’elles vivent dans la même concession familiale. Donc, Mariama Traoré qui a accouché, voulait aller se laver, elle a appelé son petit enfant à rester auprès du nouveau-né. Sa rivale, Djenaba Traoré, avant de passer à l’action, aurait commissionné le petit garçon qui veillait sur son petit frère (nouveau-né). Et avant le retour de ce dernier et sa maman qui était allée se laver, le nouveau-né de 48 h avait trouvé la mort » a-t-il relaté avant de confirmer le cas d’empoisonnement du bébé.

« Ce qui est prouve la thèse de l’empoisonnement est qu’il y’avait des brûlures autour de la bouche du nouveau-né et le corps prenait autre teint que celui laissé par sa maman biologique . Bref, on a vu tous les signes montrant qu’il a été empoisonné à travers la consommation d’une substance nuisible, une substance chimique surtout. En plus de cela, nous avons senti l’odeur de la substance utilisée », a révélé le médecin légiste

Après les premiers interrogatoires sur place, la présumée meurtrière, a finalement reconnue les faits.

« Dans nos enquêtes, on a retrouvé le restant de la substance dans sa maison. C’est un insecticide dénommé (lamda) généralement utilisé par les femmes qui font la culture maraîchère. C’est pourquoi, elle a été retenue comme présumée d’abord car, dans un premier temps, elle avait nié les faits tout en chargeant sa fille de 4 ans, que c’est celle-là qui a donné la substance à l’autre enfant (nouveau-né) en pensant que c’est du lait. De l’interrogation en interrogation, la femme a finalement reconnu les faits et a demandé pardon », a expliqué Dr ABC.

Sur place, Djenaba Traoré a été mise aux arrêts pour la poursuite des enquêtes.

Région de Kankan, Mohamed DIANÉ pour actuguinee.org /  00224 622074075.

Lire d’autres infos vite ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp