Conakry : Le mouvement syndical boude la salle des négociations et impose une exigence ….

http://Actuguinee.org / À l’ouverture des négociations tripartites : syndicats,  patronat et gouvernement sous la  présidence du conseil national du dialogue social ce lundi 12 février , le mouvement syndical guinéen a boudé la salle et réitéré un préalable à la poursuite des négociations , la libération immédiate et sans condition de Sekou Jamal Pendessa le secrétaire général du SPPG.  

Après que Abdoulaye Barry et Michel pépé Balamou aient quitté la salle en premier cest au tour du reste des responsables et membres du mouvement syndical . Amadou Diallo le coordinateur du mouvement syndical  guinéen  est revenu sur les raisons de ce départ . « Nous nous sommes retrouvés cet après-midi c’est pour parler des revendications que nous avons mis dans notre préavis de grève notamment la libération immédiate et sans condition du camarade, Sékou Jamal Pendessa. Donc, je ne peux que dire cela pour le moment parce qu’on n’a pas voulu aborder les autres points tant que le camarade n’est pas mis à notre disposition. S’ils veulent que nous continuons les débats il faut que notre camarade sorte de la prison, qu’il soit mis à notre disposition et sans condition pour que les débats continuent », a-t-il fait savoir.  Le secrétaire général de la CNTG ajoute que le préavis de grève reste maintenu et prévient que si la date expire sans qu’il n’y ait un terrain d’entente c’est l’avis de grève qui va être déposé.  « Il (le président du CNDS) nous a rassuré que qu’il a déjà pris le devant mais très malheureusement, il n’a pas eu une suite agréable voilà pourquoi sommes là. S’il avait été entendu dès au départ, on ne serait pas à ce niveau actuellement mais comme il n’a pas été entendu, voilà pourquoi le gouvernement a jugé opportun de lui mandater pour qu’il nous reçoive.

Mais on a pris aucune décision tant Sékou Jamal n’est pas mis à notre disposition. Parce qu’on a enfreint à sa liberté et surtout à la liberté de la presse. Le préavis de grève finit le 16 et le 17 c’est l’avis de grève que nous allons déposer si toutefois tous les points ne sont pas satisfaits. Il n’y a pas de prochaines rencontres tant que le camarade n’est pas mis à notre disposition », a-t-il indiqué.

A rappelé que le 06 février dernier le mouvement syndical guinéen a déposé un préavis de grève avec 5 points de revendications notamment la libération immédiate de Sekou Jamal Pendessa,  la levée des restrictions d’internet,  la fin du brouillage des ondes , l’engagement des enseignants contractuels et la réduction du prix des denrées de premières nécessité récemment augmentés.

Amadou Diawo Barry

Cliquez sur www.actuguinee.org

 

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp