Hommage à Elhadj Ibrahima Sory Touré « Alain », un Homme d’État, symbole d’unité et de générosité

http://Actuguinee.org / Le destin a cruellement frappé la Guinée en enlevant à notre nation l’Honorable Elhadj Ibrahima Sory Touré, un homme dont l’existence a été consacrée au service de son pays. Ancien Ministre de la Pêche et de l’Aquaculture, ancien député à l’Assemblée Nationale, il a rendu son dernier souffle à Paris le samedi 10 février 2024. Cette perte incommensurable résonne particulièrement dans le Grand Moriah, fondé par son ancêtre Fodé Katibi Touré, ajoutant une dimension poignante à cette tragédie. L’Honorable Touré laisse derrière lui un héritage exceptionnel, ayant gravi les échelons de l’administration publique guinéenne avec dévouement et servi son pays avec une loyauté indéfectible.

Le poids de la perte de l’Honorable Ibrahima Sory Touré se fait douloureusement ressentir, et mes pensées vont tout d’abord à sa brave épouse Hadja Marie, la maestro de sa vie selon ses propres termes, celle qui a partagé son parcours pendant plusieurs décennies. Son soutien indéfectible et son rôle essentiel dans la vie de son défunt époux méritent une reconnaissance particulière dans ces moments difficiles. Mes pensées et mes prières s’étendent également à ses enfants, qui portent désormais le fardeau de la perte de leur bien-aimé père. Que leur force intérieure soit leur guide dans ces moments de tristesse, et que le souvenir de leur père les inspire à perpétuer son héritage remarquable.

L’Honorable Touré, affectueusement appelé Alain, va bien au-delà du simple rôle politique. Il se démarque par son ardente plaidoirie en faveur de l’unité nationale, incarnant les qualités d’un médiateur exceptionnel et d’un grand rassembleur. Son parcours politique, marqué par une loyauté inébranlable envers son ami Cellou Dalein Diallo et son engagement au sein de l’UFDG, témoigne de son dévouement passionné envers une cause dépourvue de considérations ethniques, contribuant ainsi à une Guinée unie sous la bannière de la citoyenneté tout court. Pour lui, notre diversitéethnique et culturelle ne peut et ne doit être qu’une extraordinaire richesse, et jamais un facteur de division.

Compagnon inséparable de Cellou Dalein Diallo, leur amitié était profonde, et sa loyauté envers le chef de l’UFDG est devenue légendaire. Il occupait le rôle de conseiller personnel auprès de lui, et leurs liens transcendaient l’amitié pour devenir une véritable affaire de famille. La relation entre les deux hommes était si fusionnelle que seul Dieu était capable de les séparer.

En ces moments difficiles, j’adresse mes condoléances aux responsables et militants de l’UFDG, et à son Président, Cellou Dalein Diallo, avec qui il partageait une connexion si profonde.

Avant même son engagement politique et au-delà, Elhadj Ibrahima Sory Touré, affectueusement appelé Alain, se démarquait par ses racines profondément ancrées dans le grand Moriah, sa terre natale. Originaire du district de Gbérika dans la sous-préfecture de Kalia, il était une fierté pour Forécariah en tant que fils dévoué. Son rôle de conciliateur entre différentes communautés, notamment les agriculteurs et les éleveurs, reflétait son désir de préserver l’harmonie, non seulement dans sa ville mais également à l’échelle nationale.

Ses compétences de médiateur ne se cantonnaient pas seulement à Forécariah ni au sein de son parti politique; elles se faisaient également remarquer à l’échelle nationale.

Sollicité de manière constante, Tonton Alain excellait dans la conciliation des parties prenantes des crises qui ont secoué notre pays, que ce soit sous le régime de son ami feu Président Général Lansana Conté, les régimes de transition de décembre 2008 à décembre 2010, ou plus récemment sous le régime du Président Alpha Condé. Sa contribution significative à la résolution de nombreuses crises socio-politiques, y compris des tensions communautaires intenses, a joué un rôle crucial dans la préservation de son pays bien-aimé, évitant ainsi les ravages de troubles sociaux aux conséquences incommensurables.

À l’instar de son défunt père, Elhadj Fodé Gouly Touré, Honorable Touré se distinguait par sa générosité et son talent de rassembleur. Sa bienveillance le conduisait parfois à mettre en péril le bien-être financier de sa propre famille, consacrant d’importantes portions de sesressources pour répondre aux nombreuses requêtes quotidiennes. Les étudiants originaires de Moriah se retrouvaient chez lui ou à son bureau sans aucune forme de protocole, toujours accueillis avec le sourire avant de repartir comblés. Son engagement en faveur de faciliter le pèlerinage à La Mecque pour de nombreux ressortissants de Moriah et de soutenir les aspirations éducatives des jeunes, notamment en favorisant des études à l’étranger, a laissé un héritage significatif. Sa femme, Hadja Marie, a joué un rôle essentiel dans son soutien continu, faisant preuve d’une détermination sans faille face aux multiples sollicitations. L’impact positif d’Elhadj Alain Touré sur la vie de nombreux Guinéens, tant au niveau local qu’international, demeure incontestable.

L’Honorable Touré, tel un architecte du bien-être social, a exercé un rôle considérable dans la création d’infrastructures de base à Forécariahet dans ses sous-préfectures environnantes. Ses contributions à ce niveau sont inégalées parmi les cadres et les ressortissants de Forécariah. Il a édifié des mosquées dans des villages qui n’auraient jamais imaginé une telle initiative. De surcroît, il a fait orienter des projets de postes et de centres de santé dans diverses localités du Moriah. Où qu’il aille dans le monde, il arborait l’agenda d’un fervent ambassadeur de sa ville natale. Son approche pour identifier et concrétiser ces projets se caractérisait par une totale inclusivité, englobant tous les villages, et une impartialité absolue. Pour lui, l’élément le plus crucial était l’utilité, l’impact positif, et surtout pas l’identité des bénéficiaires.

Sur le plan personnel, il est avant tout un neveu, le grand frère de mon père ayant épousé sa grand-mère maternelle. Grâce aux liens d’amitié étroits entre nos parents, il est naturellement devenu un frère aîné pour moi. Il a eu la gentillesse d’accepter d’être le parrain de mon mariage. Il a toujours été un conseiller, une sorte de guide et un modèle que je m’efforce d’imiter. Sa soudaine disparition m’afflige profondément.

Aujourd’hui, nous honorons la mémoire de ce grand homme en célébrant son héritage et en perpétuant ses idéaux d’unité, de générosité et de service désintéressé envers ses concitoyens et son pays. Puissent ses enfants, éduqués avec soin et conscients de leur responsabilité, emprunter la voie tracée par leur illustre père. 

La nation guinéenne et Forécariah, qu’il a tant aimée et servie, lui rendront un hommage digne de sa contribution exceptionnelle. Prions pour le repos éternel de son âme et pour que son exemple continue d’inspirer les générations futures.

Alpha Boubacar Bah

DGA Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU)

Cliquez sur www.actuguinee.org

 

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp