Restrictions de Guineematin et inquisiteur: le SPG dévoile les noms de ceux qui sont derrière et annonce des fortes actions

http://Actuguinee.org / Le Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG) décide de passer à la vitesse supérieure après la fin de l’ultimatum donné pour la libération des sites guineematin et Inquisiteur, victimes de restriction depuis près de deux mois.

Dans une déclaration rendue publique ce mardi 10 octobre 2023, le SPPG annonce une marche pacifique le lundi 16 octobre prochain pour exiger la libération de ces médias.

« Puisque notre moratoire a pris fin hier lundi, nous sommes venus déposer une lettre d’information pour notre marche pacifique qui aura lieu le 16 octobre prochain ici à Kaloum. Cette manifestation pacifique dénommée « l’assaut de la dignité » partira du rond-point du port autonome de Conakry pour terminer le trajet par l’espace le Makity », a précisé Sékou Jamal Pendessa.

C’est Ousmane Gaoual Diallo qui est l’auteur de la restriction du site guineematin. Pour Inquisiteur, c’est Moussa Moïse Sylla de la DCI

Le SPPG accuse Ousmane Gaoual Diallo, ministre porte-parole du gouvernement et Moussa Moïse Sylla directeur de l’information et de la communication de la présidence d’être derrière la restriction de ces deux sites.

« Pour votre information, c’est Ousmane Gaoual Diallo qui est l’auteur de la restriction du site guineematin. Pour Inquisiteur, c’est Moussa Moïse Sylla de la DCI. Pour le cas Moïse, vous constaterez un petit décalage, car lui au moins s’est assumé en disant que c’est lui qui a fermé inquisiteur estimant que le site lui appartient. Mais la question que l’on se pose à présent, est celle de savoir si Moussa Moïse a qualité de fermer ce site ? Parce que Babila qui était déjà actionnaire à 40% a fourni au syndicat des documents prouvant que Moïse lui avait cédé les 60% de ses actions dans l’entreprise », a fait savoir Pendessa

Après la marche du 16 octobre prochain, le SPPG par la voix de son secrétaire général annonce que « d’autres actions seront menées sur le terrain dans le cadre de l’acte 2 de l’assaut de la dignité lancé par le SPPG, si toutefois les restrictions de ces sites ne sont pas levées », a conclu Sekou Jamal Pendessa, secrétaire général du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG)

Mariame Diallo. 

Lire d’autres infos ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp