Mandiana/Justice : Ouverture du procès sur le pillage des installations de la Société Minière (SMM)

http://Actuguinee.org / Six personnes étaient dans le box des accusés du tribunal de Mandiana ce mercredi pour des actes de pillage et d’incendie perpétrés en septembre 2022, lors d’un soulèvement de jeunes contre la SMM, une société aurifère installée dans la sous-préfecture de Kôdiaran à 25 kilomètres du chef-lieu. Ces échauffourées avaient causé la mort de trois personnes parmi la population civile, des blessés ainsi que plusieurs véhicules et installations de la société brulés. Huit autres personnes absentes à ce procès sont poursuivies pour la même cause. Ce procès criminel appelé audience foraine délocalisé à Mandiana vise selon les avocats et magistrats à rapprocher la justice des justiciables.

« A ce jour, puisque c’est un dossier criminel, c’est de la compétence du tribunal de première instance de Kankan mais pour rapprocher la justice des justiciables nous avons jugé nécessaire d’organiser une audience foraine à Mandiana. Le but de cette audience, c’est de conscientiser les citoyens. Aussi, sensibiliser pour que les gens apprennent à se ressaisir. Quand ils sont victimes de quelque chose, qu’il ne faut jamais se rendre Justice », a dit maitre Ibrahima 1 Camara juge de paix de Mandiana.

Pour Mamadi Doumbouya, avocat de la défense, ses clients sont innocents et les lourdes charges retenues contre eux sont infondées.

« Le parquet et la partie civile n’ont remué que la poussière pour connaître la position du vent. Ils seront surpris et désarmés aux arguments que nous leur feront opposés parce que dans ce dossier, on sait que c’est un ratissage qui n’à pas tenu compte de la participation des individus. Vous aviez dans cette opération, trois citoyens guinéens qui ont été froidement abattus à bal réelle. Les photos des corps sont versés au dossier, aucune enquête n’à été menée pour situer les responsabilités. Ils s’agit des Guinéens qui sont tombés, peu importe leur participation à une quelconque infraction mais ils ont aussi droit à la vie. Nous sommes venus avec tous les arguments nécessaires, les moyens légaux dans le cadre de la défense des intérêts des personnes poursuivies », a-t-il promis.

La sentence sera probablement connue dans les heures qui suivent. Nous y reviendrons !

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

 

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp