Etat piteux,degardant de la route Kérouané-Beyla : Plus de 50 véhicules embourbés à Konssakôrô

http://Actuguinee.org / La route nationale Kerouané-Beyla se trouve dans un piteux état. Nids de poule, route défoncée,  ….constituent le décor de ce tronçon caillouteux et impraticable en saison de pluie. D’où son enclavement total

Depuis plus de 72h, plus de 50 véhicules de poids lourds et de transport en commun sont bloqués dans la boue à hauteur de Konssakôrô.

Un apprenti chauffeur explique le calvaire : « C’est l’autre côté de la route qui est impraticable, depuis aux environs de 20h du lundi, notre véhicule s’est foncé dans la boue ici, et il s’est d’ailleurs renversé. Les autorités doivent nous aider », dit Yakou Sidibé

Pour cet autre apprenti, c’est tout à fait une difficulté de pratiquer cette route nationale. « De Kérouané à Sinko, ce tronçon est impraticable. D’ici, jusqu’à Konssakôrô, en passant par Gnonssomoridou, c’est vraiment un calvaire. S’ils pouvaient vraiment bitumer cette route, ça va beaucoup nous aider, nous souffrons beaucoup », a déploré Mady Konaté.

Ce citoyen de Kérouané trouvé sur place, accuse les engins de poids lourd d’une société chinoise basée à Kérouané, d’être à la base de la dégradation très poussée de cette route nationale. « Ce sont les véhicules de poids lourd des chinois qui dégradent de plus, cette route », soutient ce citoyen.

Au même moment un autre usager de la nationale Kankan-Kissidougou nous a fait comprendre également qu’une cinquantaine de véhicules sont bloqués à cause du mauvais état de la route

Région de Kankan, Mohamed DIANÉ pour Actuguinee.org/ 00224 622074075.

Lire d’autres infos vite ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp