Démission au sein de l’ANAD: Pépé Francis Haba donne les raisons de son départ

Le président de l’Alliance pour la République (APR), la coalition créée par les démissionnaires de l’ANAD, a expliqué ce mardi, 08 août 2023 chez nos confrères de FIM FM les véritables raisons qui ont concouru à son départ au sein de la coalition dirigée par Cellou Dalein Diallo.

Parce qu’à l’ANAD, là où nous étions, nous n’avions ni visibilité ni lisibilité sur la conduite de la transition étant donné que nous sommes des jeunes formations politiques.

Pour lui, ce départ est motivé principalement par une volonté de participer à l’animation de la vie politique en vue de mieux se préparer pour les futures échéances électorales. « Nous voudrions être au courant de l’exécution de toutes les activités qui concourent au retour à l’ordre constitutionnel de façon à ce que nous nous préparions concomitamment sur le terrain, de façon à ce que nous puissions être à jour de ce qui se passe de l’autre côté. Parce qu’à l’ANAD, là où nous étions, nous n’avions ni visibilité ni lisibilité sur la conduite de la transition étant donné que nous sommes des jeunes formations politiques. Nous avons quitté nos fonctions dans le privé pour venir être politiques et conquérir le pouvoir. Nous avons dit que le meilleur moyen pour nous de conquérir le pouvoir, c’est de participer à l’animation de la transition. Pour ne pas rester éternellement dans notre posture de contestation », a-t-il indiqué.

Quand nous avons fait aussi le tour de toutes les chancelleries, que ce soit l’ambassade des États-Unis, que ce soit les Nations-Unies, que ce soit la CEDEAO, tout le monde nous demandait d’aller participer au cadre de dialogue.

Il poursuit en disant que les dernières évolutions sur la scène politique guinéenne ne concouraient plus à une collaboration avec l’ANAD : « Quand la question de la mise en place du cadre de dialogue inter guinéen s’est posée, ça a été une discussion extrêmement houleuse. Nous étions près de 25 formations politiques à l’époque au sein de l’ANAD. Il y avait certaines formations qui voulaient participer et il y avait d’autres qui ne voulaient pas. Finalement, la majorité a décidé qu’on n’y participe pas. Et donc, dans ces conditions-là, tout le monde était obligé maintenant de défendre la voix de la majorité, et ça c’est une chose. Quand nous avons fait aussi le tour de toutes les chancelleries, que ce soit l’ambassade des États-Unis, que ce soit les Nations-Unies, que ce soit la CEDEAO, tout le monde nous demandait d’aller participer au cadre de dialogue. Mais malheureusement, nous donnions quelques fois des motifs que nos partenaires techniques et financiers ne comprenaient pas », a laissé entendre Francis Haba ce mardi 8 août 2023

nous voulons maintenant proposer nos propres idées aux populations,

Enfin, il dira qu’il a quitté parce que : « nous voudrions maintenant proposer nos propres idées aux populations, parce nous voudrions préparer les élections à venir. Notamment les élections locales et législatives. Nous voudrions avoir notre propre candidat pour la présidentielle », a expliqué le président de l’Alliance pour la République (APR)

 

 

Barry Bantignel

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp