Boké : des citoyens dénoncent le coût élevé des vignettes et de la carte grise

L’opération du contrôle des vignettes lancée il y’a quelques jours sur toute l’étendue du territoire nationale se poursuit sur le terrain. A Boké, les détenteurs d’engins roulant dénoncent le cout élevé de cette taxe sur les véhicules et demandent au gouvernement d’alléger cette somme.

Ces derniers temps, beaucoup d’entre eux disent être confrontés à d’énormes difficultés à se déplacer. Depuis le 16 octobre dernier, une équipe mixte composée des agents de la direction régionale des impôts de Boké, des éléments de la police et de la gendarmerie sont sur le terrain pour veiller à l’application de cette mesure.

Certains propriétaires d’engins roulants de la commune urbaine disent ne pas comprendre cette décision du gouvernement

« Vraiment, nous ne comprenons pas ce nouveau gouvernement, on dirait qu’ils sont contre les chauffeurs. Nous on se bat y a pas de travail, au lieu de penser à nous, c’est plutôt augmente la charge. C’est trop cher, le permis te fais un millions deux cents soixante dix mille francs. C’est chaud, le gouvernement doit revoir cette mesure », déplore Barry Mamadou Khaly transporteur à Boké.

Pour lui, acheter la carte grise et la vignette séparément n’est pas profitable pour eux. « Si le gouvernement veut qu’on achète ces vignettes là, il faut forcément instaurer la vignette et la carte grise ensemble », dit-il

A l’inspection régionale des impôts de Boké, la décision est justifiée par les différentes charges économiques que doivent faire face l’État guinéen

« L’argent des vignettes que nous recevons, contribue au développement de nos collectivités locales. C’est un montant à partager entre les acteurs pour le développement de nos municipalités », explique Moussa Stéphane Soumah, inspecteur régional des impôts de Boké

Moussa Stéphane Soumah inspecteur régional des impôts de Boké

Les prix des vignettes sont repartis comme suit : les motos sont à 75 mille, les petites voitures à 200 mille francs, les pick-up à 300 mille, les camions aussi ont leurs prix, selon, l’inspecteur régional des impôts de Boké.

De Boke, Mamadou Bah, correspond régional Actuguinee.org Tél : 623 09 66 55

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp