65 ans de l’armée guinéenne : « Elle était républicaine, mais désormais son ambition c’est le pouvoir », dixit Morou Sow, compagnon de l’indépendance

1er novembre 1958, 1er novembre 2023, cela fait 65 ans jour pour jour depuis la création de l’armée guinéenne. A l’occasion de cette date, le correspondant régional de Actuguinee à Labé, est allé à la rencontre du Doyen Morou Sow, compagnon de l’indépendance. A ses yeux, les corps armés guinéens jadis républicains, sont désormais assoiffés du pouvoir au détriment du peuple.

Après son accession à l’indépendance en 1958, la Guinée était obligée de créer son armée pour assurer sa souveraineté. C’est dans cette optique, que l’armée guinéenne a vu le jour le 1er novembre de la même année.
Elhadj Mamadou Morou Sow, compagnon de l’indépendance, retrace les faits. « Après le 28 septembre 1958 avec le Non ! de la Guinée, au niveau des garnisons militaires françaises, les colons ont intimé les corps de rentrer. La majeure partie des guinéens qui faisait partie du groupe ont préféré rester pour servir au sein de l’armée guinéenne. Ainsi à Dalaba chez nous par exemple, les forces françaises ont plié bagages et détruit même les locaux des parachutistes. En plus, ils ont placé des explosifs pour piéger ceux qui tenteront de prendre la relève. C’est comme ça qu’on a créé l’armée guinéenne pour intégrer tous ceux qui sont venus de la France, du Sénégal, du Maroc, ainsi de suite. L’armée guinéenne est intervenue dans l’indépendance de beaucoup de pays tels que l’Algérie, la Guinée-Bissau, l’Angola, le Congo et tout récemment la Sierra Leone, le Libéria etc. Nous avons été agressés par des rebelles en 2001 dans la région forestière. Finalement, c’est le feu président Général Lansana Conté qui a pris les armes en main pour aller défendre. En moins de cinq jours, il avait fini de balayer les choses », relate-t-il.

Dans les temps, l’armée guinéenne défendait à la lettre son statut, mais aujourd’hui elle est devenue un bourreau pour le peuple, selon le doyen Morou Sow. « Nous avions une armée du peuple. Mais maintenant, l’ambition de l’armée guinéenne c’est le pouvoir. Être au pouvoir et faire ce que bon lui semble. Aussi, les gendarmes et autres qui sont sur la route, ne font que rançonner les gens. L’armée doit abandonner le pouvoir et être militaire juste pour défendre l’intégrité territoriale », plaide le doyen.

Les évènements du 28 septembre 2009 et les répressions sanglantes pendant les manifestations politiques, sont des faits qui ont terni l’image de l’armée guinéenne.

Labé, Boubacar Siddy Barry correspondant régional de Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp