Tamba : il explique pourquoi il a tué son épouse de onze coups de couteau juste après leurs relations sexuelles

Mamadou Seydou Mballo risque de passer le reste de sa vie en prison. Jugé hier devant la chambre criminelle de Tamba pour «l’assassinat» de sa femme, Dieynaba Dème, le prévenu est visé par le réquisitoire de feu du procureur. «Il n’y a pas de doute sur l’assassinat. Il devrait être lourdement sanctionné», a tonné le représentant du ministère public, pointant «la violence des coups, les parties vitales visées et l’arme utilisée» avant de demander la réclusion à perpétuité.

Mamadou Seydou Mballo sera fixé sur son sort le 7 juillet prochain, date du verdict. À la barre, ce cultivateur de 37 ans a fait les mêmes aveux qu’à l’enquête préliminaire de la gendarmerie, qui a révélé que la victime a reçu onze coups de couteau.
Les faits se sont déroulés le 26 juin 2022 au village de Saré-Gayo, dans la commune de Sinthiou Malème, dans la région de Tamba. Mamadou Seydou Mballo revenait chez lui après un séjour d’un mois et demi à Pout (Thiès). «De là-bas, affirme-t-il, certains de mes collègues m’ont révélé que ma femme entretenait des relations coupables avec un habitant du village, le nommé Aly Diaw qui, selon eux, serait d’ailleurs le père de l’enfant que j’ai baptisé l’an dernier.»
C’est après avoir recueilli ces graves révélations que le cultivateur décide de rentrer au village. Avec l’objectif de solder son compte à son épouse, qui était âgée de 26 ans et avec laquelle il a eu sept enfants.

Il rembobine : «À mon arrivée, j’ai informé mon épouse que je ne passerai pas la nuit en sa compagnie. Je me suis retiré dans une autre pièce. Vers 2 heures du matin, je l’ai appelée pour entretenir avec elle des relations sexuelles. Je me suis retiré à nouveau. Vers 5 heures, je l’ai rejointe à nouveau muni d’un couteau. Sous l’emprise de la colère, je lui ai asséné plusieurs coups, jusqu’à son dernier souffle.»
Son crime commis, Mamadou Seydou Mballo enveloppe le corps dans un pagne et l’abandonne dans la chambre. D’après L’Observateur, qui raconte cette histoire dans son édition de ce vendredi, Dieynaba Dème gisait dans une mare de sang, au milieu de ses enfants dont A. Mb, 11 ans.
Cette dernière a témoigné à la barre. Elle a déclaré avoir vu son père tuer sa mère avant d’exprimer son souhait de le voir moisir en prison.
En quittant les lieux du crime, Mamadou Seydou Mballo a croisé sa grand-mère. «Je lui ai dit que j’ai tué ma femme, raconte-t-il. J’ai quitté le village et je me rendu directement à la gendarmerie de Sinthiou Malème où je me suis constitué prisonnier, avec l’arme du crime.»
Le cultivateur sera inculpé et placé sous mandat de dépôt pour assassinat. Il est en détention préventive depuis un an.

SourceSeneweb

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp