Sénégal: le parti de l’opposant Ousmane Sonko dissous.

http://Actuguinee.org / À travers un communiqué rendu public ce lundi 31 juillet 2023 , le gouvernement sénégalais a annoncé la dissolution du parti PASTEF ( Patriotes du Sénégal pour le Travail , l’Ethique et la Fraternité ) de l’opposant Ousmane Sonko. À en croire le communiqué, cette dissolution du parti par le ministre de l’Intérieur Antoine Diome, fait suite au derniers manifestations qui  selon lui, à occasionné des pertes en vies humaines, de nombreux blessés et d’important dégâts matériels.

《Le parti Pastef à travers ses dirigeants et ses instances a fréquemment appelé ses partisans à des mouvements insurrectionnels, ce qui a entrainé de lourdes conséquences incluant de nombreuses pertes en vies humaines, de nombreux blessés ainsi que des actes de saccage et pillage de biens publics et privés. Les dernières en date sont les troubles graves à l’ordre public enregistrés au cours de la première semaine du mois de juin 2023 après ceux du mois de mars 202. Suite à des évènements qui constituent un sérieux et permanent manquement aux obligations des partis, le parti politique PASTEF est dissout par décret 2023-1407 du 31 juillet 2023》, dit le communiqué.

Le gouvernement sénégalais ajoute dans le même communiqué《les biens du parti dissout seront liquidés conformément aux dispositions légales et réglementaires en vigueur》, a-t-il ajouté.

À précisé, l’opposant Ousmane Sonko a été inculpé dans la journée ce lundi, par un juge qui a ordonné son placement en détention pour « appels à l’insurrection et complot contre l’État ».

Mariame Diallo pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp