Mairie de Matam : 582 naissances déclarées, et 704 jugements supplétifs reçus depuis le début de l’année.

http://Actuguinee.org / À la Commune de Matam dans la capitale guinéenne, 582 naissances dont 317 filles ont été déclarées depuis le début de l’année 2023. Quant à la situation de ceux ayant fait recours au jugement supplétif, le service de l’état civil a enregistré 704 cas. Ce sont les chiffres rendus officiels par les autorités communales à l’occasion de la journée africaine des faits d’état civil, célébrée ce jeudi 10 août 2023.

L’acte de naissance, un droit pour les enfants et un devoir pour les parents dit-on. Afin de faciliter la délivrance de ce document, la digitalisation est indispensable. Aissata Daffé Touré, officière de l’état civil de Matam, indique que son service travaille désormais avec cette modernité. Cependant, elle milite en faveur d’une gratuité de la délivrance des actes de naissance.

《Nous avons des machines qui font la saisie pour digitaliser les actes de naissance. À partir des numéros, même ceux de l’intérieur du pays peuvent les récupérer s’ils ont été enregistrés ici.

Même des actes de 1947 sont concernés. Pour avoir un extrait de naissance, il faut déposer 5000 GNF. L’argent qui rentre c’est pour la collectivité. Mais j’invite les maires de faire la gratuité de l’acte de naissance, ainsi qu’une sensibilisation porte à porte, pour faire parvenir aux citoyens l’importance de ce document.》Plaide t-elle.

Les documents civils notamment (l’acte de naissance), sont d’une importance capitale. Le Maire de Matam prône pour la déclaration des naissances afin d’atténuer les jugements supplétifs.

《Nous sommes très loin de la norme internationale. Sans un état civil bien élaboré, il n’y a pas de statistiques fiables. C’est pourquoi les spécialistes de l’état civil préconisent l’informatisation et l’interconnexion des circonscriptions de l’état civil; les déclarations de naissance ainsi que l’enregistrement et la délivrance. Pour l’année 2022, à travers la campagne de supplémentation de la vitamine A couplée à la déclaration de naissance nous avons pu récupérer 235 enfants dont 118 garçons. Pour l’édition 2023 qui s’est tenue entre le 28 et le 31 juillet, nous avons enregistré 300 enfants dont 144 filles.

Dans les années à venir nous espérons avoir plus d’enfants déclarés à la naissance, pour réduire graduellement les jugements supplétifs.》a dit, Ismaël Condé.

La digitalisation des documents est quasiment devenue une obligation aujourd’hui. Mais plusieurs citoyens traînent encore le pas pour s’inviter à la modernité.

BOUBACAR SIDDY BARRY pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp