An 65 de l’armée : La DIRPA à sa tête Ansoumane Toumany Camara énumère les grands chantiers sous l’ère CNRD( Les faits)

Le mercredi, 1er Novembre, l’armée guinéenne aura ses 65 ans. Cette année, de grandes initiatives ont été prises par le ministère de la défense nationale pour célébrer avec faste cette date historique. Notamment « la semaine du soldat », une manière de vanter les mérites de cette armée et de créer des relations de confiance entre la population et son armée.

Pour parler de la « Semaine du Soldat » et du 1er novembre, le Directeur de l’information et des Relations publiques (DIRPA), a accordé ce lundi, une interview à la rédaction d’avenirguinee.org.

Dans sa prise de parole, il a souligné la touche du CNRD, contrairement aux célébrations que cette armée a connues au paravent.

« Vous savez, depuis quelques années, la célébration du 1er novembre, date anniversaire de la création de l’armée guinéenne, est précédée d’une semaine que nous avons appelée « semaine du soldat ». Cette semaine du soldat est jalonnée par des activités. Cette année, elle a commencé par le lancement officiel par le Ministre d’État, Ministre de la défense nationale. Discours dans lequel il est revenu sur l’historique, comment l’armée a été constituée au lendemain de l’indépendance, comment elle a pu résister et comment elle a contribué à la consolidation de l’indépendance nationale. Et comment cette armée a contribué à l’émancipation des autres peuples opprimés d’Afrique. Il a aussi parlé des grands chantiers », rapporte le DIRPA.

Poursuivant, « depuis 2 ans, il y a beaucoup de chantiers qui sont ouverts et la Guinée a eu la chance grâce au CNRD de bénéficier des PA (point d’appui) le long de nos frontières qui n’ont jamais existé depuis l’indépendance. Aujourd’hui, ces PA sortent de terre et ça donne une autre fierté. Donc, ce travail a été fait. La formation aussi dans les domaines, des équipements, beaucoup de choses ont été faites. Ce discours a été suivi par d’autres activités. Je veux parler de cette rencontre qui a marqué tous les âmes. La rencontre des enfants des militaires décédés. Des familles ont été appelées au BQG, au Camp Samory, elles ont échangé avec la haute autorité, tous les responsables militaires et paramilitaires étaient là. Les familles sont venues avec des enfants et le Ministère et ses partenaires ont trouvé des kits scolaires, histoire d’appuyer ces parents à cette ouverture des classes. Il y a aussi des vivres qui ont été mises à disposition. Mais, le plus durable, c’est la formation des enfants. Le centre informatique du ministère de la défense a ouvert ses portes pour un échantillon d’enfants. Nous allons les initier aux outils informatiques. Depuis samedi, ils ont commencé la formation. L’autre activité, c’est la marche de cohésion qui a regroupé plus de 3000 personnes civiles et militaires. C’était une manière de marcher pour la santé mais aussi pour que la cohésion qui existe entre l’armée et sa population puisse davantage être renforcée. Cette marche est partie du rond-point de Bellevue jusqu’au palais du peuple. L’autre activité, c’est l’assainissement. Il y a eu assainissement dimanche dernier, tous les militaires de Conakry, toutes les garnisons, chacun avait son domaine à assainir. Palais du peuple, le boulevard où va se tenir le défilé… Ce qui est remarquable c’est le fait que tout le monde est sorti. Il y a aussi le volet formation, il y a plusieurs promotions qui étaient en formation, aujourd’hui par exemple au niveau de la Gendarmerie les officiers stagiaires qui étaient en formation durant 9 mois ont reçu leurs attestations ».

Dans la même logique, Ansoumani Toumany Camara a annoncé les activités à venir.

« Demain mardi, il y a une activité importante qui, aussi, n’a jamais été organisée. L’armée ouvre ses portes à sa population. Ça, c’est pour un peu matérialiser le thème de cette année, « Notre nation, notre raison d’être ». Il faut que la population sache que l’armée n’est pas là contre elle, mais l’armée est là grâce à elle et pour elle. Donc, il y aura des stands ouverts pour tous les corps de l’armée. Et, les gens viendront pour demander, exposer et parler avec les militaires. C’est quoi l’armée de terre, c’est quoi l’aviation civile, c’est quoi armée de mer, c’est quoi la police… c’est quoi la Gendarmerie? Quelle est sa mission, c’est quoi sa mission, comment elle est organisée ? Donc c’est la première édition. L’année prochaine, si Dieu nous garde en vie, il y aura encore des innovations.

Pour la première fois on ouvre la porte et la journée s’appelle la découverte de notre armée. Chaque stand aura une des communications qui vont répondre à toutes les questions des citoyens. Si vous venez devant n’importe quel stand vous aurez des répondants. Parallèlement il y aura un podium où chaque communicant des stands passera devant le public pour présenter de son corps d’armée »,

À suivre…

Ibrahima Sory Camara pour avenirguinee.org / 621269981

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp