Mes vœux pour mes concitoyens

Mes vœux pour mes concitoyens

Chers compatriotes,

Mes sœurs et frères guinéens,

Désormais, c’est devenu une tradition pour moi qu’au début de chaque nouvelle année, je vienne à vous, vers vous pour souhaiter des vœux de bonne et heureuse année à chacune, à chacun.

En essayant de vous les présenter, nous faisons, ensemble, le bilan de l’an dont nous avons tourné les 365 pages écrites positivement et/ou négativement.

Mais  comment ne pas en déduire que la vie, en elle-même, s’exprime ainsi ! En revanche, nos prières, vœux et souhaits voudraient qu’il y soient plus de bonheur, de paix sociale, de paix du cœur, de joie et de réussite au soir de chacun des 365 jours de 2014.

Bonheur dans l’existence, dans la famille et dans nos relations humaines

Paix avec nous-mêmes et avec les autres afin que nous en soyons les apôtres dans notre pays et partout dans le monde ;

Joie de vivre parce que la paix habite notre cœur et joie de cultiver l’amour entre nous ;

Réussite à chacun et chacune dans la construction d’une existence heureuse pour bâtir une société guinéenne fraternelle, équitable et protectrice des plus fragiles et faibles, nourricière de toutes ses composantes.

Que 2014 nous éloigne de l’esprit et l’idée d’adversité dans le combat politique pour la rivalité politique, saine enserrée par les fils et fibres du patriotisme.

La Guinée, notre pays, n’a qu’assez souffert !

De ses meurtrissures, blessures et brisures en tirons le levain d’un nouveau type de rapport basé sur la soif du vivre-ensemble, de l’audace de partager l’unique espace, don divin, que nos ancêtres nous ont légué après tant et tant de sacrifices.

La Guinée, notre pays, peut et doit donner de l’espoir à ses populations, de l’espérance à sa jeunesse. Cette obligation, un devoir, est  le projet à inscrire individuellement ou collectivement dans les actes à poser en 2014 pour notre pays.

 Dans la longue et douloureuse marche des sociétés humaines, la Guinée, dans l’histoire dont chacun n’en saura qu’un aspect, un bout, est entrain de se relever difficilement, lentement, placidement, mais irréversiblement. Faisons confiance en nous-mêmes, en nos immenses capacités relationnelles, intellectuelles alimentées de diverses et nombreuses compétences.

Nous devons la soutenir pour ne pas qu’elle vacille, nous devons l’accompagner pour qu’elle tienne, à jamais, debout et pour toujours afin de lui permettre d’embarquer tous ses enfants sans en oublier ou rejeter un seul. Alors la Nation guinéenne sera construite, la République de Guinée flamboiera et la démocratie guinéenne, solide, verra le jour !

La démocratie, chers compatriotes, est un horizon qu’aucun pays et qu’aucune société humaine n’atteindront. Cependant, elle demeure un objectif. Elle est une construction, car stimulatrice de la liberté qui est une conquête sociétale. Cette liberté favorise la citoyenneté qui contribue à l’éclosion et l’épanouissement de la nation, à sa grandeur et sa prospérité lorsqu’elle est partagée et portée par tous.

Ici et là, sur le périlleux chemin de la bataille démocratique, sur les rives et rivages des eaux parfois ensanglantées de ce fleuve guinéen que nous voulons plus que jamais tranquille, je voudrais implanter ce panneau : Chers compatriotes, toute nuit, si longue ou courte soit-elle, se termine toujours par un matin radieux parce que de son horizon nous viennent les rayons de soleil qui forment et font le jour. Du jour qui nous éveille, du jour qui nous envoie au labeur comme au labour, du jour qui nous enseigne la vie et sur l’existence humaine.

 

Que les 365 nouveaux jours, à traverser, nous comblent de bonheur, mais qu’ils insufflent le courage à chacun pour pardonner les uns, les autres en vue de construire, ensemble, la Guinée ;

 Qu’ils nous nourrissent d’audace pour surmonter nos divergences afin de vivre de la paix sociale, moteur du changement et du développement souhaités par les Guinéens.

Nous n’avons que cette terre en partage, chers compatriotes, personne ne peut en exclure l’autre.

 Donc vivons-la en frères et sœurs avec pour ambition de la transformer, chaque jour, en havre de paix.

 Que cette paix soit avec vous le long de 2014.

 Bonne et heureuse année 2014

 Jacques KOUROUMA

Standard de www.actuconakry.net : +224 622 56 56 67

 

 

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp