Guerre contre les voleurs de la République : de présumés bandits à col blanc limogés, la moralisation de la vie publique… (Mandian Sidibé )

GUERRE CONTRE LES VOLEURS DE LARÉPUBLIQUE : DE PRÉSUMÉS BANDITS À COL BLANC LIMOGÉS LA MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE EST AU CŒUR DE LA GOUVERNANCE DU PRÉSIDENT DU CNRD ET DE LA TRANSITION

Décidément, l’Homme du 05 septembre 2021 n’entend pas faire ami-ami avec les commis de l’ État qui ont fait de la chose publique leurs propriétés. Autant ils sont déterminés à piller les caisses de l’ État, à faire main basse sur l’argent du contribuable martyr, autant le Président de la Transition, Chef de l’ État, Chef Suprême des Forces Armées, est engagé à les combattre dans les règles de l’art.

Lundi 14 février 2022, le Président-Colonel Mamadi Doumbouya n’a pas hésité à débarquer de nombreux présumés bandits à col blanc. Il s’ agit, entre autres, du Directeur Général de la SEG, Mamadou Diouldé Diallo, du docteur Moussa Konaté de la Pharmacie Centrale, de la patronne de l’Agence Nationale de l’Assainissement de la Salubrité Publique, du Numéro 1 de l’Hôpital de l’Amitié Sino-guinéen, Docteur Sandy, de l’ édile de la Commune de Matam, Saidouba Sacko, du Directeur Général du Fonds de Sauvegarde de l’Environnement, Amadou Sébory Touré, et du patron de l’ Office National de Contrôle Sanitaire des Produits de Pêche et de l’ Aquaculture. A son arrivée aux commandes, le Chef de l’ État avait aussitôt promis de faire de la lutte contre les détournements de l’argent public son cheval de bataille. Le Colonel-Président, notre Messie national, est en train de tenir parole. Du moins pour le plus grand bonheur du pauvre contribuable guinéen. Homme de parole et d’honneur, patriote et opiniâtre, le Colonel Mamadi Doumbouya est sur le point de se tailler une place de choix en haut de l’affiche des géants de l’ histoire de notre pays.

Plus déterminé que jamais à remettre le pays à flot, le maître du Palais Mohamed 5 n’y va pas de main morte quand il est question de démasquer les fossoyeurs de l’économie nationale et de les punir conformément à la Loi en vigueur en Guinée.

Avec le Colonel Doumbouya, c’est la Guinée et les Guinéens qui gagnent.

 Mandian SIDIBE, Journaliste

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus