Talibés mendiants à Kankan ? « Faux ! » dément l’association des écoles coraniques

http://Actuguinee.org / Suite à la publication d’un article chez nos confrères de Guineenews.org dénonçant les conditions ‘’exécrables » d’enfants disciples des écoles coraniques ‘’contraints à la mendicité par leurs maitres » selon des témoignages cités dans l’article, l’association des maîtres coraniques se dit choquée et dément ces affirmations du site web.

« Faux ! Aucun maître coranique des 27 quartiers de Kankan ne demande à ses élèves d’aller mendier nuitamment à travers la ville » a déclaré le porte-parole de l’organisation Mohamed Lamine Bamba au cours d’un point de presse tenu à sondomicileauquartierTombocedimanche04juillet.

Cet imam membre de la ligue islamique préfectorale ne nie pas l’existence de mineurs profitant de la nuit pour demander de la charité mais il précise tout de même qu’il s’agit plutôt « d’enfants désœuvrés fils de traditionnels mendiants qui se livrent à de telles pratiques en se réclamant être élèves d’écoles coraniques » dit-il faisant allusion à une anecdote dont son école d’une trentaine de talibés fut victime : « Un jour ,un enfant mendiant a été intercepté en flagrant délit de vol au quartier Morioulen. Craignant d’être lynché par la foule, il dit qu’il est talibé de mon école. C’est ainsi qu’il a été sorti du pétrin par un ami qui m’a conseillé quelques jours plus tard, de prêter attention aux mouvements de mes talibés. Sur place, je lui ai présenté tous mes talibés mais l’intéressé n’était pas parmi eux » a soutenu Mohamed Lamine Bamba alias ‘’Karamö Bamba’’ qui dit avoir inscrit dix de ses talibés dans une école classique franco-arabe dont il paie les frais de scolarité.

« Chaque maître coranique doit pouvoir nourrir, loger, vêtir et soigner ses talibés au risque de voir son centre fermé » a-t-il menacé avant de conseiller les citoyens à se renseigner d’abord sur le niveau et le lieu d’apprentissage d’éventuels mendiants qui leur demanderont de l’argent ou de la nourriture.

De Kankan, Mamadi CISSE,  correspondant régional

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus