Nouvelle constitution : Voici ce qu’en pense Bah Oury

0 223

L’adoption d’une nouvelle constitution continue de susciter des débats en république. À chaque jour qui passe, des pros et anti nouvelle constitution défendent comme ils peuvent leur position. 
Ce matin, le président du mouvement UFDG renouveau, Bah Oury a réitéré sa position d’il y a presque deux mois. Sur les “Grandes Gueules” de la radio Espace FM, l’ancien ministre du président Alpha Condé s’est prononcé sur l’adoption d’une nouvelle constitution. 
<<Je suis contre une nouvelle constitution parce que nous en avons déjà l’expérience. Le koudaï (ce mouvement de continuité au temps du général Lansana Conté) a sacrifié une génération de guinéens. De 2000 à 2010, rien n’a été fait de bon. Que des destructions, que des tueries, est-ce que nous avons oublié cela pour tenter de reprendre la même chose? Est-ce que nous ne disons pas que la constution de 2010 est née suite à une lecture plus attentive de la décennie noire que nous avons vécu entre 2000 et 2010? Et les législateurs ont tenté de mettre en place un système juridique qui nous permettra d’éviter de retomber dans ce que le koudaïsme nous avait fait tomber. Et donc si des gens se lèvent aujourd’hui que cela manque de légitimité alors ça a permis de stabiliser le pays d’une manière ou d’une autre pendant 10 ans, de nous permettre d’avoir l’élection d’un président de la république considéré comme démocratiquement élu et qui fait son deuxième mandat et qu’ils veulent tourner la page, pour recommencer une aventure au risque de détruire la Guinée, je dis non>> a expliqué Bah Oury. 
Pour le leader du mouvement UFDG RENOUVEAU a soutenu que la constitution est la loi suprême du pays que tout guinéen est censé respecter. 
L’ancien ministre d’Alpha Condé a profité pour passer un savon à Aboubacar Sylla, Mouctar Diallo, Papa Koly Kourouma, anciens membres de l’opposition et aujourd’hui ministres favorables à une nouvelle constitution :<<C’est une question morale. Moi je ne peux pas être il y a quelques mois sur les capots des véhicules pour demander à des jeunes gens de sortir pour dire qu’on est contre le troisième mandat. Et quelques temps après, on est membre du gouvernement, on revient pour dire qu’on est pour à 200%>>
Par ailleurs, si Bah Oury est contre une nouvelle constitution, il est par contre favorable à une révision constitutionnelle. 

Sadjo Bah pour Actuguinee.orgTél : 625016669

Laisser un commentaire