Affaire Dadis :Sale temps pour le ministre Papa Koly , il s’est cogné à Gilbert Diendéré, plus fort que lui !!!

 

Papa Koly Kourouma, désormais « prophète du malheur » a ouvert trop de fronts. Il n’a pas raté, lundi dernier sur Espace fm, le tout puissant ex-chef d’état major particulier de Blaise Compaoré, le général Gilbert Diendéré, l’accusant de manœuvrer contre son champion en exil au Burkina Faso. En agissant ainsi, Papa Koly a essayé de payer en monnaie de singe le général ouest-africain qui a sué sang et eau pour l’ex-capitaine Moussa Dadis Camara. Va-t-on s’attendre aux représailles de ce haut officier difficile à déboulonner et témoin de plusieurs événements sur le continent?

Pour les faits, Gilbert Diendéré, froid et très avare en mots, a été celui qui a principalement géré le dossier Moussa Dadis Camara à Ouaga. Au décès de la mère de ce dernier, le bras droit de l’ex-président Compaoré pendant plus de trente ans, était encore là, à N’zérékoré. Effacé, il est bien ce militaire au sourire doux et à la poigne d’une grande fermeté. La simple évocation de son nom fait peur à de nombreux régimes africains. Selon des témoins, la sortie de Papa Koly contre Diendéré, le patron historique du régiment de sécurité présidentielle (RSP), n’a pas plus à toute la galaxie Dadis.

« (…) Je savais que Dadis n’allait pas rentrer parce que la veille, il n’a pas pu faire le déplacement de Ouaga pour Abidjan où il devait prendre la correspondance pour Conakry. Tout simplement parce que le général Gilbert Diendiéré l’aurait dit que les autorités ivoiriennes refuseraient qu’il passe par la Côte d’Ivoire. Si Dadis ne rentre pas par la grande porte, il rentrera par la fenêtre. On veut qu’il rentre comme un petit homme mais ce n’est pas important. Ce que je puis vous dire, c’est que vous connaissez Papa Koly ministre, il y a une autre face de lui que vous ne connaissez. C’est le Papa Koly que vous allez voir les jours à venir. Ce qui va se passer c’est que le président Moussa Dadis rentrera vaille que vaille dans son pays.

S’il est vrai que le Prophète Mohamed (PSSL) est allé à Madina, il est revenu à la Mecque grand, Dadis aussi va rentrer. Je ne dis pas qu’il va forcément faire la politique, je ne peux pas le dire, mais il va rentrer. Sa rentrée est loin d’être politique, elle est d’abord familiale. Et ce n’est pas par des mouvements de rue qu’on va faire rentrer Moussa Dadis. On ne peut pas reprocher à quelqu’un d’avoir commis des fautes, l’inculper, que cette personne veille rentrer dans son pays affronter la justice pour se faire blanchir et qu’on l’en empêche. Je ne crois pas qu’on ne peut l’empêcher de rentrer pour quelques raisons que ce soit. On ne peut pas l’empêcher de passer par la Côte d’Ivoire à partir du moment il a un passeport CEDEAO, son pays fait partie de cette organisation et qu’il dispose de tous ses documents de voyage. Je pense que le général Diendiéré a voulu jouer, à je ne sais quoi, mais cela ne marchera pas, il prendra le prochain avion dans les 5 jours qui viennent », a rouspété l’ex-ministre de l’Energie qui promet l’enfer à ses détracteurs.

Dans ce bras de fer qui se profile donc peu à peu, doit-on se demander entre Diendéré et Papa Koly qui en sortira complètement déplumé ?

Par Alpha SOUMAH in mediaguinee

1 commentaire
  1. Mahomy dit

    Nous sommes en Guinée mais ns ne voyons en clair dans dans les situations de ce pays. Je voudrais connaître les vraies raisons du non-retour de M.Moussa Dadis Camara dans son pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus