Des militants de l’UFDG adhèrent l’UPR de Bah Ousmane

Une dizaine d’anciens militants de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo ont officiellement adhéré l’UPR dirigé par l’ex-ministre des Transports Bah Ousmane

C’était à l’occasion de l’assemblée générale de ce parti, proche de la mouvance présidentielle, tenue à son siège de la Minière, dans la haute banlieue de Conakry.
Le porte-parole des démissionnaires de l’UFDG Ousmane Diallo a tiré à boulets rouges sur le parti de Cellou Dalein Diallo qu’il qualifie d’ethnocentriste, avant de fustiger l’attitude des commissaires de cette formation politique qui rejettent ‘’toute idée de démission’’ au sein de la CENI.
‘’Nous avons compris que l’UPR est un parti exemplaire dans le domaine de la préservation de l’unité, de la paix et de la réconciliation nationale. Mais si on devait poursuivre un parti politique pour ethnocentrisme, nos amis d’à-côté seraient poursuivis et ils plaideraient coupables’’, a-t-il déclaré.
Évoquant les décisions de l’opposition relatives au retrait de ses représentants à l’Assemblée nationale et à la CENI, Ousmane Diallo a tourné en dérision les déclarations des commissaires de l’UFDG qui ont organisé une conférence de presse au lendemain de la publication par la CENI du calendrier électoral des élections.
‘’Nos amis d’à-côté ont chaud. Ils ont dit qu’ils vont quitter le parlement et la CENI, mais ils sont toujours là-bas pour préserver leur salaire et les privilèges y afférents. De qui se moquent-ils ? Madame Fatoumata Biya Diallo est intelligente. Elle a dit que ce sont les partis politiques qui les ont envoyés à la CENI, mais ce ne sont pas eux qui leur diront de démissionner’’, a expliqué M. Diallo sous les ovations des militants de l’UPR.
Pour sa part, un autre démissionnaire de l’UFDG du nom d’Abdoulaye Bah, se disant membre de ‘’la section motard’’ a également rappelé qu’il a quitté l’UFDG avec une centaine d’’autres jeunes qui ont décidé d’adhérer l’UPR qu’ils considèrent comme un parti de la paix et d’avenir.
‘’L’UPR est parti de la paix et de l’unité, car nous avons constaté qu’à l’UPR, il y a une présence massive de soussous, de malinkés et de forestiers. C’est donc avec Bah Ousmane qu’il y aura une réconciliation nationale en Guinée’’, a dit Abdoulaye Bah qui se dit désormais prêt à défendre les couleurs de l’UPR et de son président Bah Ousmane.
S’adressant à l’assemblée après les différents discours des nouveaux adhérents, le leader de l’UPR Bah Ousmane les a félicité, avant de leur promettre son implication dans le développement socioéconomique du pays en général, et celui de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa en particulièrement.
‘’Ces jeunes ont fait une prise de conscience. Il faut les encourager à continuer sur cette lancée’’, a déclaré Bah Ousmane qui a annoncé le réveil de l’UPR qui avait tendance à disparaitre du débat politique du pays.
Ces derniers temps, des rumeurs ont fait état d’un rapprochement entre le leader de l’UFDG Cellou Dalein Diallo et le président de l’UPR Bah Ousmane pour former une candidature unique pour les prochaines consultations électorales.
Mais les déclarations et les discours tenus ce samedi par les uns et les autres montrent à suffisance que l’heure d’une réconciliation entre le leader de l’UFDG et son homologue de l’UPR n’a pas encore sonnée.

Conakryinfos

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus