Coup d’État au Niger: 《Si la CEDEAO reste inactive sur les quatre transitions, je crois qu’on s’achemine vers la dislocation de la CEDEAO》Aliou Barry.

http://Actuguinee.org / L’actualité africaine reste dominée par le coup d’État au Niger survenu depuis le 26 juillet 2023. Pour un retour à l’ordre constitutionnel dans ce pays de l’Afrique de l’Ouest, les chefs d’État des pays membres de la Cédéao sont à Abuja durant trois (3) jours, pour élaborer le plan d’intervention au Niger.

Dans l’émission « mirador » chez nos confrères de Fim Fm de ce jeudi 3 Août 2023, Mamadou Aliou Barry, président du parti des Sociaux-Démocrates de Guinée(SDG) s’est prononcé sur la question.

Pour cet ancien activiste des droits de l’homme, il y a de fortes  chances que cette fois ci la CEDEAO aboutisse à faire plier la junte militaire au Niger.

《À mon avis il n’y aura pas d’intervention militaire parce que contrairement à la Guinée qui a eu une monnaie nationale, qui n’est pas de la zone CFA, le Niger est non seulement enclavé, il fait partir de la zone de l’Union monétaire économique de l’Afrique de l’Ouest. Donc ils ont déjà fermé les banques, vous avez la présence à la fois américaine et de l’Union européenne. Les États-Unis ne soutiennent pas les pushistes, les sanctions économiques la la médiation(…) à mon avis il n’y aura pas d’intervention militaire, la pression fera plier la junte》, dit-il.

La désolidarisation du Mali, de la Guinée et du Burkina Faso face aux sanctions de la CEDEAO ne surprend pas Aliou Barry. Pour sa part, la CEDEAO est responsable des agissements des pushistes.

《Des prises de position qui n’étonnent personne parce que, c’est trois pays notamment le Mali, le Burkina sont déjà sous sanction de la CEDEAO.  Donc c’est une forme de solidarité mais au-delà, je pense que la CEDEAO est en train de récolter ce qu’elle a semé parce qu’elle n’a pas su réagir de façon ferme pour exiger une transition qui prend pas le temps sur les premiers coup d’État au Mali et au Burkina Faso. Donc aujourd’hui celui de la Guinée et puis du Niger qui se rajoute, il y a une floraison de coup d’État qui pose un réel problème à mon avis 》, a-t-il ajouté.

Toutefois, il réitère《À mon avis, si la CEDEAO reste inactive sur les quatre transitions, je crois qu’on s’achemine vers la dislocation de la CEDEAO parce que tout citoyen aujourd’hui de la CEDEAO se demande à quoi sert une organisation si elle ne peut même pas régler le problème d’une transition militaire 》, à soutenu Aliou Barry, président du parti des Sociaux-Démocrates de Guinée.

Mariame Diallo

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp