Convocation de journalistes à la HAC : les représentants du SPPG chassés de la salle

Les journalistes Imam Dicko et Aboubacar Touré animateur de l’émission zone libre à la radio nostalgie ont répondu ce mardi 31 octobre à la convocation de la Haute Autorité de la Communication. Une rencontre qui a été très courte après que le collège des commissaires de la la HAC aient demandé aux représentants du syndicat de la presse et les journalistes présents, de sortir de la salle de réunion.

Sekou Jamal Pendessa le secrétaire général du SPPG, furieux parle d’une violation du droit des journalistes. « On est venu dans la salle, avant de commencer, ils prennent la parole et donnent les principes de la HAC comme si on nous imposait tout, ce n’est plus la loi qui guidait le fonctionnement de la HAC. Après ils disent au syndicat de sortir de laisser les journalistes convoqués entre leurs main là-bas, ils vont les broyer parce que c’est ce que cela voudrais dire. Alors que même au tribunal du travail, quand un travailleur est convoqué, il a le droit à l’accompagnement de son syndicat. La HAC ne peut pas remettre ça en cause », déplore-t-il

A la suite de cette expulsion, les journalistes convoqués se sont également retirés en guise de solidarité avec leur syndicat.

Pour le général Pendessa, la HAC est libre de prendre sa décision. « Qu’ils prennent la décision qui leur soit bonne, ce qui est sûr, ils ne vont pas entendre les journalistes ici, sans le syndicat, c’est leur droit le plus absolu . C’est comme si vous êtes convoqués au tribunal et que vous n’avez pas droit d’être accompagné d’un avocat », a-t-il fait savoir

Par ailleurs, le secrétaire général du SPPG a fustigé la convocation pour diffamation adressée aux journalistes car, pour lui, elle est pleine d’ambiguïté

« D’abord, la HAC a envoyé une convocation qui ne répond à aucune forme, une convocation sans les faits. On dit tout court pour diffamation, on ne sait pas laquelle des émissions est concernée, si c’est celle du lundi, mercredi ou vendredi, rien de tout ça pour leur permettre de préparer leurs défenses avant de venir. Ils n’ont pas dit qui a porté plainte. Tout ça n’est pas mentionné dans la convocation », dénonce Sékou Jamal Pendessa

Les convocations de journalistes sont devenues monnaie courante ces derniers temps, ainsi, le secrétaire général du Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée, appel à la solidarité et à la mobilisation pour la sauvegarde de la profession.

Amadou Diawo Barry
Pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

where to buy viagra buy generic 100mg viagra online
buy amoxicillin online can you buy amoxicillin over the counter
buy ivermectin online buy ivermectin for humans
viagra before and after photos how long does viagra last
buy viagra online where can i buy viagra
Démarrer le chat
Actuguinee.org
Avez - vous une information à partager?
Besoin d'un renseignement?
Contacter Actuguinee.org sur WhatsApp