Guinée : Mamadi Doumbouya fixe un délai de construction des sièges des sociétés privées

http://Actuguinee.org / Lors du Conseil des Ministres tenu ce jeudi 13 janvier 2023, le président de la transition a rappelé qu’une décision avait été prise le 28 juillet 2022, relative à la construction des sièges des sociétés privées (les banques, les assurances, les sociétés minières, les sociétés de téléphonies et autres), en vue de la réalisation de cités modernes dans le pays. 

Près de six (6) mois après cette décision, Mamadi Doumbouya dit n’avoir aucune visibilité sur cette action qui, selon lui s’est révélée nécessaire à la suite de l’immersion Gouvernementale à l’intérieur du pays.

« C’est dans cette logique que le Chef de l’État a demandé une accélération du processus de constructions des sièges sociaux, dans les 18 mois à venir, pour toutes les entreprises qui n’abritent pas encore dans leur propre local. Les sociétés nationales et établissements publics dont les activités essentielles se déroulent à l’intérieur du pays, sont également concernés par la mesure », a-t-il indiqué.

Pour le cas spécifique des sociétés titulaires d’un droit minier d’exploitation, le Président de la Transition a exigé que leurs sièges soient construits dans les chefs-lieux des préfectures ou régions administratives d’exploitation en respectant les normes et standards internationaux.

Pour ce faire, le Chef de l’État a instruit les Ministres de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, des Mines ainsi que le Gouverneur de la Banque Centrale « de diligenter les demandes d’attribution de domaines aux sociétés »,

Par ailleurs Mamadi Doumbouya  a invité le Premier Ministre, « à veiller au respect de l’obligation de construction des sièges sociaux des entreprises dans le délai imparti et a demandé à toutes les entreprises concernées d’agir de bonne foi »

Ben Bella pour Actuguinee.org 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus