Barreau de Guinée : le nouveau bâtonnier Maitre Mohamed Diop Souaré installé dans ses fonctions 

http://Actuguinee.org / Le nouveau bâtonnier Maitre Mohamed Diop Souaré, élu le 23 décembre dernier, a été installé dans ses fonctions ce vendredi 06 janvier 2023, à la tête de l’Ordre des Avocats de Guinée.

Dans son discours, le bâtonnier sortant, Maître Djibril Kouyaté a rappelé d’abord les actions qu’il a posées durant son mandat.

« L’admission du Barreau au statut d’observateur à la Conférence des Barreaux de l’UEMOA; la création de la Caisse Autonome de Règlement Pécuniaire des Avocats (CARPA) pour sécuriser les de fonds dans les relations clients-avocats; l’instauration des droits de plaidoiries qui participent également et de façon significative aux ressources de l’Ordre; l’organisation de diverses sessions formations, notamment sur le droit OHADA et celles mémorables sur la pratique professionnelle en collaboration avec des partenaires français de l’Association Afrique et Droit; le partenariat signé entre le Barreau et l’UNICEF relatif à la défense des mineurs en conflit avec la loi ou victimes de délinquance », a-t-il cité 

Poursuivant,  il fait savoir au nouveau Bâtonnier que sa mission d’être le premier parmi tous les avocats s’avère honorable et passionnante, « mais sera d’une très lourde charge à cumuler avec la gestion de votre Etude et le traitement des dossiers de vos nombreux clients. Votre intégrité, vos compétences, votre sens de la justice ainsi que vos qualités humaines sont reconnues par l’ensemble de vos confrères. Il vous appartiendra de participer à votre tour à l’œuvre de consolidation et de développement de notre ordre par toutes les réformes que le Conseil de l’Ordre et vous- même estimeriez appropriées », a-t-il dit 

Maître Djibril Kouyaté, bâtonnier sortant de l’ordre des avocats de Guinée


De son côté, le bâtonnier entrant dans son allocution a salué le bilan de son prédécesseur. Il n’a pas manqué de révéler cependant, la nécessité de combler certaines insuffisances pour le bien du Barreau, auxquelles dit-il, « il est urgent de remédier »

« En effet, l’article 1er du Décret 037/PRG/SGG du 24 juillet 2008 portant Organisation de l’Enseignement, en vue de l’examen du Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (C.A.P.A) crée, à titre transitoire, un centre préparatoire au certificat d’aptitude à la profession d’Avocat au sein de la Faculté de Droit de Conakry, qui, aboutira à la création d’un Institut du Barreau. De 2008 à nos jours, soit quatorze (14) ans, le Centre Préparatoire au Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat prévu par ce décret n’existe toujours pas, parce que l’arrêté du Ministre de l’Enseignement supérieur portant sur les frais d’inscription à ce centre et leurs modalités de paiement n’est pas encore pris, ainsi que celui conjoint des ministres de la Justice et des Droits de l’Homme, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, de l’Economie et des Finances portant Rémunération du Personnel Enseignant dudit Centre », a relevé Maître Mohamed Diop

Maître Mohamed Diop Souaré, nouveau bâtonnier de l’ordre des avocats


Pour finir, le nouveau bâtonnier a indiqué  devant le Ministre de la Justice Charles Wright qui a pris part à la cérémonie, le besoin du Barreau de Guinée d’avoir à titre de propriété un terrain dans le Centre Directionnel de Koloma pour ériger son siège 

Ben Bella pour Actuguinee.org 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus