Justice-lenteur dans le traitement des dossiers  : « Tous les postes téléviseurs dans les bureaux, ils n’ont qu’à les faire descendre », (Charles Wright)

Le ministre de la Justice et des Droits l’Homme compte mettre fin à la lenteur dans le traitement des dossiers dans les juridictions du pays et le retard du début des audiences

Face aux magistrats ce jeudi 05 janvier, Charles Wright n’a pas caché son mécontentement face à cette réalité.

Le Garde des Sceaux estime que cette pratique est due à la distraction de certains magistrats qui passent leur temps à regarder la télé au détriment des dossiers 

« On ne peut pas comprendre qu’au tribunal de Dubréka que les audiences commencent à 8h30 et qu’à la Cour d’Appel de Conakry, c’est un exemple que je donne, qu’elles commencent à 12h ou 14h, alors qu’on est assis au bureau en train de parler ou suivre la télé. Tous les postes téléviseurs dans les bureaux, ils n’ont qu’à les faire descendre. Pourquoi ? La raison est simple; quand vous voyez le temps du travail du magistrat, quand il est seul pour examiner et apporter la solution, c’est beaucoup plus important que le temps qu’il passe avec le justiciable qui comparaît. Vous partez dans les bureaux, chacun regarde la télé. Les dossiers sont là et personne ne s’en occupe. Et dès que ça arrive, le travail n’est pas fait. À l’audience, on dit renvoie à huitaine », s’est insurgé le ministre Alphonse Charles Wright 

Ben Bella pour Actuguinee.org 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus