Fanta KOUROUMA, mère de sept enfants retrouvée morte ensanglantée dans son lit à Kankan (Police)

http://Actuguinee.org / Morte ensanglantée dans son lit au quartier Kabada 2, le ou les assassins de dame Fanta Kourouma courent toujours. La police dit avoir ouvert une enquête afin d’élucider les circonstances exactes de ce crime crapuleux. D’ores et déjà, elle évoque la piste d’un crime passionnel dont le principal suspect est le deuxième époux de la victime. Cet homme d’origine malienne est en cavale. Très peu de renseignements filtrent cependant sur son identité. C’est lui qui aurait vécu avec la victime jusqu’au derniers instants qui marquent la disparition de cette dernière, selon les témoins.

Lundi, 2 janvier 2023, aux environs 10h, des agents de la protection civile et de la croix rouge ont été alertés sur la présence d’odeurs nauséabondes et de mouches aux alentours d’un bâtiment dont les occupants , un homme et son épouse, ont miraculeusement disparu. Porte aussitôt défoncée, le constat de la police est hallucinant.

Au chevet de la victime couverte de sang et couchée sur le ventre dans son lit, se trouvaitent deux couteaux imbibés de sang et un bâton.

Son visage portait plusieurs blessures, notamment sur son œil gauche, selon le rapport d’autopsie des médecins cité par le commissaire de police Mohamed Fodé Soumah interrogé ce mardi par Actuguinee.org. Dans la ligne de mire de la police, le deuxième époux de la victime considéré comme le suspect numéro 1. Cet homme d’origine malienne du nom de Oumar Diallo aurait vécu avec la dame dans la nuit du 31 janvier 2023, date qui coïncide avec la disparition de cette dernière. Aujourd’hui , ce ressortissant malien est en fuite et la police dit ne disposer ni sa photo, ni son contact téléphonique. Le téléphone de la victime aurait également disparu.  Fanta Kourouma était agée de 45 ans. Elle aurait divorcé avec son premier mari avec lequel elle a fait sept enfants, avant de rejoindre Oumar Diallo.

Que s’est-il réellement passé pour qu’on en arrive à ce crime odieux et par qui ? Difficile à dire pour le moment. La police dit avoir ouvert une enquête pour traquer et punir le ou les auteurs présumés de cet assassinat.

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus