Crimes de sang en Guinée : D’autres ennuis judiciaires contre Alpha Condé et d’autres dignitaires ?

http://Actuguinee.org/ L’ancien président  guinéen  renversé  le 05 septembre  2021 par le groupe des forces  spéciales serait dans le collimateu de l’institut de recherche sur la démocratie et l’Etat de droit dans l’affaire liée aux crimes de sang  en Guinée.

En effet, dans une déclaration rendue public par ledit institut de recherche sur la démocratie et l’Etat de droit, dirigé par Me Thierno Souleymane Baldé, il est dit que « les auditions des familles des victimes vont commencer dès la première semaine du mois de janvier 2023. 

Par ailleurs, la déclaration précise que « des garanties ont été données par la commission d’enquête et M. le Procureur de la République près du Tribunal de Première Instance de Dixinn quant à la volonté et la détermination de veiller à l’aboutissement des enquêtes en cours.

Dès lors, toutes les familles des victimes sont invitées à collaborer afin de donner une chance aux enquêteurs de faire aboutir leur recherche des éléments de preuves pour traduire non seulement les auteurs des crimes, mais aussi les commanditaires, y compris M. Alpha CONDE »

Enfin, le communiqué révèle que « la Cour Pénale Internationale (CPI) est disposée à accompagner les familles des victimes pour l’aboutissement des enquêtes et de l’organisation d’un procès éventuel. IRDED est disposé à apporter son soutien à toutes les familles des victimes pour les permettre d’obtenir justice ».

Ci-dessous déclaration de l’institut de recherche sur la démocratie et l’Etat de droit

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus