La limite d’âge pour les candidats fixée à 75 ans : Bah Oury précise.

Le président de l’Union des démocrates pour la renaissance guinéenne (UDRG), a réagi à la proposition faite lors du dialogue politique inter-guinéen en ce qui concerne le point sur la limitation de l’âge.

Pour Bah Oury,  qui a participé à ces travaux, il fait noter qu’il  a été  dit «  qu’il y aura une limite entre 35 et 75 ans pour les élections présidentielles. Toutefois, pour les prochaines échéances électorales, c’est-à-dire les élections présidentielles de la sortie de la transition les candidats ayant plus de 75 ans au 31 décembre 2024 sont autorisés à être candidats. Il n’y a pas de doute sur la question et d’ailleurs, la salle avait proposé 35-75 ans, dans la salle », a-t-il déclaré chez nos confrères de Djoma FM 

Le président de l’UDRG souligne par ailleurs que « Le CNRD à la suite de sa propre lecture a dit il faut rajouter cette partie-là. Donc, de ce point de vue, il faut se rendre compte que c’est l’organe dirigeant qui a fait preuve de beaucoup plus de flexibilité et d’inclusivité que même la salle. Donc, il faut se poser les bonnes questions. Les résolutions sont très claires, ces résolutions sont consensuelles et personne n’est exclu du processus politique de sortie de la transition comme candidat sauf si dans les termes de la loi de l’aspect judiciaire et autres, ça, c’est un autre aspect. », a laissé entendre Bah Oury.

L’ancien ministre de la Réconciliation nationale précise qu’il appartient au Conseil national de la transition (CNT) d’entériner ou pas cette proposition des acteurs ayant pris part au dialogue.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus