Inquiétude sur l’état  de Santé  de Damaro : l’ex parti au pouvoir tire la sonnette d’alarme 

http://Actuguinee.org/ L’état de santé  de l’ex-président de l’Assemblée nationale  Amadou Damaro Camara, en détention depuis plusieurs mois à la Maison centrale de Conakry, préoccupe sa formation politique, le RPG ARC-EN-CIEL (ex-parti au pouvoir).

Dans un communiqué dont  Actuguinee.org détient copie, le secrétaire général du conseil exécutif national provisoire lance un cri de détresse aux autorités, afin de permettre l’évacuation dans un centre hospitalier à l’étranger  l’ex-président de l’Assemblée nationale.

La Direction Nationale du Parti, exprimant sa préoccupation sur la dégradation de l’état de santé de l’Honorable Amadou Damaro Camara sollicite les mesures suivantes: ‘’Son évacuation dans un centre hospitalier à l’étranger, qui réunit les conditions appropriées pour son traitement; Un examen bienveillant aux autres cas élargis à tous les détenus dont les paramètres nécessitent des evacuations, afin de préserver leur santé sans laquelle aucune issue n’est envisageable pour les procédures judiciaires en cours’’ mentionne le communiqué

Par ailleurs,  au regard de la fréquence des cas de graves maladies comme celui de Dr Lounceny Nabé ex Gouverneur de la Banque Centrale, ainsi que de cas répétitifs de décès par défaut d’évacuation, notamment celui de notre regretté Honorable Lounceny Camara, la Direction National attire ‘’ l’attention des autorités de la transition ainsi que celle de la communauté nationale et internationale, sur cette délicate situation qui altère dangereusement la promotion des droits humains auxquels nous attachons tous un prix’’

Enfin, la Direction Nationale du Parti réaffirme son soutien à tous les camarades en détention tout en leur rassurant, de sa détermination à défendre leurs droits par les moyens légaux consacrés par les lois et procédures en vigueur dans notre pays.

Mamadou Samba Barry pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus