Gestion de la plage de Kipé : De lourdes peines contre l’ancien international , Fodé Mansaré et Cie par la Cour d’appel de Conakry…

http://Actuguinee.org / La Cour d’appel de Conakry, a tranché dans l’affaire judiciaire qui oppose la société Badala de Abdoulaye Kouyaté et celle de Fodé Mansaré pour la gestion de la Plage de Kipé, dans la commune de Ratoma.

Dans une décision en date du 20 décembre 2022, l’ancien international guinéen Fodé Mansaré et trois de ses complices  ont été condamnés a des lourdes  peines.

Dans la dite décision, sur l’action publique : la Cour d’appel de Conakry a retenu les nommés Issa Soumah  ex maire de Ratoma, Ousmane Molota CAMARA, Mohamed CISSE et Fodé Mansaré dans les liens de la culpabilité des faits de destruction de biens privés, de complicité et d’abus d’autorité.

Pour la répression, la Cour d’appel de Conakry les condamne à un an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de dix millions francs guinéens (10.000.000 GNF) chacun. Et décerne un mandat d’arrêt contre eux.

Par ailleurs, la Cour d’appel de Conakry constatant le décès de monsieur Issa SOUMAH, ex Maire de la Commune de Ratoma, la Cour d’appel a déclaré l’action publique éteinte à son égard.

Sur l’action civile, reçoit la constitution de la société Badala représenté par Abdoulaye KOUYATE et condamne Fodé MANSARE, Ousmane Molota CAMARA, Mohamed CISSE et Issa SOUMAH au paiement solidaire des sommes de six cent millions francs guinéens (600.000.000 GNF) à titre principal et trente millions francs guinéens (30.000.000 GNF) de dommages-intérêts au profit de la partie civile.

Mamadou Samba Barry pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus