Procès du massacre du 28 septembre 2009 : Me Paul Yomba ‘’ j’ai demandé à Me Lanciné Sylla de l’agonir, de l’asphyxier, mais de ne pas le tuer pour que moi-même, je l’achève… ‘’

http://Actuguinee.org / L’ancien président de la transition, capitaine Moussa Dadis Camara continue de clamer son innocence dans le massacre perpétré par des hommes en uniforme le 28 septembre 2009.

Le capitaine Moussa Dadis Camara dans sa déposition accuse le commandant Aboubacar Toumba Diakité et le général Sékouba Konaté d’être derrière cette tuerie.

Ce lundi, l’avocat du commandant Toumba  Diakité interrogé par des journalistes a déclaré que l’ancien président le capitaine  Dadis ne dit pas la vérité dans cette affaire. « Il est en train de prouver qu’il n’a pas de langage de la vérité, même de la courtoisie vis-à-vis du tribunal. Il a été conseillé pendant cette semaine de repos ou de traitement ou même de repli tactique de gérer sa voix, mais vous voyez, il a fini par disjoncter sur le poids des questionnaires de cette jeune dame procureure », a tout d’abord déclaré Me Paul Yomba Kourouma.

Plus loin, l’avocat pointe un doigt accusateur au capitaine Dadis Camara qui pour lui, est le véritable artisan des évènements douloureux du 28 septembre 2009. « Dadis  est l’artisan, le concepteur, le préparateur et c’est lui-même qui devait aller réaliser, mais qui a été empêché, donc il a fait réaliser ce massacre et il refuse de faire face à la mémoire des victimes. Il ne demande même pas pardon en tant que responsable morale », a-t-il  indiqué  face aux micros des journalistes

Face à cette situation, Me Paul Yomba Kourouma, dit avoir demandé à Me Lanciné Sylla, l’autre avocat de Toumba, d’asphyxier, d’agoniser, Moussa Dadis avant qu’il ne l’achève avec des questions. « Il dit qu’il ne demandera pardon lorsque que des culpabilités seront établies alors en tant que chef, il en est l’ordonnateur, c’est-à-dire qu’il nous surprend à plus d’un titre, c’est pourquoi, j’ai demandé à Me Lanciné Sylla de l’agonir, de l’asphyxier, mais de ne pas le tuer pour que moi-même, je l’achève », a souligné Me Paul Yomba Kourouma.

Mamadou Samba Barry pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus