Siguiri/ Procès des orpailleurs “clandestins “: Les avocats de la défense désapprouvent la sentence et interjettent appel

http://Actuguinee.org / Les avocats des 47 prévenus dont 45 Chinois rejettent en bloc le verdict rendu par le tribunal de Siguiri, vendredi, 16 décembre 2022. Ils menacent d’utiliser d’autre voie de recours afin de blanchir leurs clients reconnus coupables des faits d’exploitation illégale de mines, de destruction de l’environnement, de corruption d’agents publics, de séjour irrégulièr en territoire guinéen, de complicité et d’association de malfaiteurs:

≪ A cette audience, on venait avec un sentiment que le droit serait dit, que force resterait à la loi, que les interprétations des différentes dispositions ne seront basées que sur l’objectivité, mais nous avons constaté en dépit de l’ensemble des éléments que la loi nous a offerts notamment, la preuve de la commission et de l’imputabilité que nous avons tant clamée tout au debut de ce procès, mais très malhereusement, la compréhension en a été autre par le juge. D’autres diront que nous sommes contents parce que nos clients ne vont pas rester en prison aujourd’hui, mais ce n’est pas là le problème parce que nous avions débattu les points de droit qui ne méritaient même pas de condamnation. Peines sursis ou fermes ,ce sont quand même des décisions qui vont dorénavant sur le casier judiciaire de l’ensemble de ces prévenus, et c’est ce que nous luttons. Ça, c’est une décision marchande qui a été rendue parce que tout simplement on a voulu ainsi ≫, a déploré maître Mamadi Doumbouya.

Même refrain chez maître Kabinet Kourala Keïta , l’un des avocats qui a défendu 14 prévenus dont 12 Chinois accusés de mêmes chefs d’accusation:

≪ Je sors avec un sentiment de frustration et de désolation. Il faudrait reconnaître que la condamnation qu’elle soit privative de liberté ou pas, constitue un fardeau sur la tête d’un citoyen honnête. Je considère que mes clients sont des clients honnêtes qui ne méritent pas d’être condamnés. Le parquet n’a apporté aucun élément de preuve ≫, a-t-il fustigé.

Ces avocats de la défense  menacent donc de faire annuler les peines infligées aux differents prévenus en saisissant une instance judiciaire supérieure : la cour d’appel de Kankan qui couvre les régions de Haute-Guinée et de la Guinée-Forestière:

≪ A l’instant T, la défense  s’inscrit dans la logique de relever appel contre cette décision que nous considérons de mal jugée, que nous considérons d’une décision, en tout cas, partisane parce que tout simplement, l’on veut faire plaire à une quelconque autorité…et nous avons de fermes convictions que le droit triomphera et que nos clients bénéficieront de l’ensemble des privilèges que la loi leur accorde ≫, a annoncé maître Mamadi Doumbouya.

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus