CRIEF : l’ex-président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Bangoura placé conduit à la maison centrale….

http://Actuguinee.org / C’est une information de dernières minutes. L’ancien président de la Cour constitutionnelle Mohamed Lamine Bangoura a été inculpé ce jeudi et placé sous mandat de dépôt à la maison centrale de Conakry par la chambre de l’instruction de la CRIEF.

D’après  les informations que nous avons reçues, le successeur de feu Kèlèfa Sall est poursuivi par la crief pour détournement de deniers publics et complicité.

A rappeler  que le 26 juillet dernier, le ministre Alphonse Charles Wright avait instruit le parquet général près la Cour d’appel de Conakry d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires contre Mohamed Lamine Bangoura, ex-président de la Cour constitutionnelle, et plusieurs conseillers qui étaient en service dans cette juridiction.

Ces derniers  étaient  sont soupçonnés d’avoir commis des faits de « corruption, enrichissement illicite, blanchiment d’argent, faux et usage de faux en écriture publique, parjure, détournement de deniers publics ».

Des accusations que le ministre avait justifié par l’acquisition d’un immeuble à Dakar, une résidence à Nongo (Conakry) et des domaines à Wonkifong (Coyah) par Mohamed Lamine Bangoura, mais aussi par le montant de plus de 12 milliards de francs retrouvé dans les cinq comptes bancaires de l’ancien DAAF de la Cour constitutionnelle.

Nous y reviendrons…

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus