Procès du 28 septembre : La voix de Dadis  prise, l’affaire renvoyée au 19 décembre

Le procès de ce mardi 13 décembre  a été renvoyé a nouveau au retour après  une suspension  de quelques heures.

La cause, les avocats du président Dadis ont indiqué que la voix de leur client était inaudible et qu’à cet stade il ne pouvait plus continuer à répondre aux éventuelles questions qui lui seront posées à l’audience. « Monsieur le président, tout à l’heure ce qui m’a poussé à vous demander une suspension d’audience, c’était pour permettre à mon client de se restaurer et boire parce que sa voix n’était plus audible. Elle ne l’est pas jusqu’à présent. Puisque nous sommes dans un tribunal criminel et que la caractéristique fondamentale des audiences par devant tout, c’est l’oralité, nous estimons qu’en l’état actuel, il n’est pas à même de continuer les débats »,a sollicité Me Jocamey Haba son conseil.

Le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara, après avoir demandé l’avis des autres parties au procès, qui n’ont pas trouvé d’objections à la demande formulée par les conseils du capitaine, a renvoyé l’affaire au lundi 19 décembre 2022 pour la suite des débats.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus