Guinée : il tue sa mère avec une barre de fer à Labé

http://Actuguinee.org / Dans la nuit du vendredi 09 au samedi 10 décembre dernier, c’est un déréglé mental du nom de Mamadou Lamarana Diallo, 19 ns, qui a copieusement battu sa mère nommée Kadidiatou Diallo, 55 ans, à l’aide d’une barre de fer. La pauvre femme a fini par succomber à ses blessures à l’hôpital régional de Labé, hier dimanche 11 décembre. Le drame s’est produit à M’Balbhé, un secteur relevant du quartier Koulidara, dans la commune urbaine de Labé. Sur les circonstances de cet acte ignoble, le père de la victime explique.

 « J’étais au village, à Diari. Le vendredi aux environs de 23 h 30, l’un de mes frères, qui a été informé par l’une des filles qui est allée lui dire que son frère a tué sa mère, il m’a dit de venir urgemment à la maison. Quelques minutes après, on m’a dit d’aller maintenant à l’hôpital les trouver.  Ce que j’ai fait. Lorsque je suis arrivé, j’ai trouvé que ma femme est gravement blessée à la tête.  Les médecins ont fait les premiers soins, le matin du samedi, comme son état ne s’était pas amélioré, les médecins nous ont dit de l’orienter à la salle de réanimation, où elle est restée jusqu’au dimanche aux environs de 13 h 30, elle est décédée. Elle se nommait Kadidiatou Diallo, 55 ans, mon fils qui a tué sa mère s’appelle Mamadou Lamarana Diallo, 19 ans. Mon fils n’est pas né fou, il y a moins d’une année depuis qu’il est malade. J’ai pris beaucoup de dispositions pour éviter ce genre de chose, je l’ai enchaîné dans un magasin de la maison, mais à plus de trois reprises, il s’est libéré pour prendre la fuite. Donc c’est là où il est enchaîné qu’il s’est libéré cette fois-ci encore en coupant les chaînes avec une scie à métaux,  il était juste avec sa mère et sa jeune sœur dans la maison, il est parti chercher une barre de fer, il est rentré dans la maison de sa mère pour écraser sa tête avec », explique Amadou Korka Diallo.

Les larmes aux yeux, notre interlocuteur est revenu sur comment les blessures ont emporté sa femme, avant de lancer un appel à l’ endroit des bonnes volontés, histoire de l’aider à retrouver son fils, pour qu’il soit mis dans les mains des services de sécurité.

«  Mon fils a écrasé la tête de sa mère. J’ai juste fini de prier aux environs de 13 h 30 que les médecins m’ont informé que ma femme est décédée. J’étais vraiment abattu, je n’arrivais pas à croire. Je demande à tout le monde de m’aider à retrouver mon fils pour qu’on le mette à la disposition des services de sécurité. Puisque depuis qu’il a frappé sa mère, il a pris la fuite puisque certainement il a cru, qu’elle est décédée », renchérit Amadou Korka Diallo.

A noter que la victime Kadidiatou  Diallo a été inhumée ce lundi 12 décembre 2022, à 11h au cimetière de M’Balbhé.

Lu sur Mediaguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus