Corruption en Guinée : ‘’ les allégations concernant la corruption sont estimées à près de 480 milliards de francs guinéens par an’’ Saikou Amadou Diallo

Le directeur exécutif de l’Agence nationale de lutte contre la corruption et  de promotion de la bonne gouvernance (ANLC-PBG) qui était ce vendredi 9 décembre devant la presse pour parler de la situation de la Guinée en matière de corruption.

Pour le directeur exécutif  de l’Agence nationale de lutte contre la corruption et de promotion de la bonne gouvernance, en seulement deux mois d’activité  Il y a « des allégations concernant des faits de corruption qui totalisent 480 milliards de francs guinéens », a indiqué vendredi Saikou Amadou Diallo

L’agence de l’Etat en charge de la lutte contre la corruption compte accentuer fondamentalement ses luttes sur les deux facettes de l’équation de la corruption, à savoir : le corrompu et le corrupteur. « Si personne ne vous donne de l’argent, vous prenez tout seul, cela ne s’appelle pas corruption, mais le vol. C’est différent, c’est une infraction qui peut être assimilée. Les secteurs privés qui donnent des pots de vin, des commissions, pour obtenir des marchés publics, qui après, reviennent donner des rétro-commissions parce qu’ils ont fait de la surfacturation», a expliqué Saikou Amadou.

En fin, le secrétaire exécutif de l’ANLC a annoncé la mise à la disposition de la population d’un numéro vert, mais aussi d’un e-mail pour dénoncer ces faits sur l’ensemble du territoire national. “Nous avons déjà créé une adresse e-mail qui est alerte.corruption@anlc.org.gn, à partir du lundi, mardi on a un numéro vert le 155 qui va être disponible, c’est un numéro vert qui est gratuit, les appelant ne seront pas facturés, il y a un centre d’alerte qui est mis en place pour prendre les informations que nous allons traiter avec toute la rigueur qui s’y est. Nous avons aussi un numéro du secrétariat central que vous pouvez aussi appeler : 663 12 26 52. Également, vous pouvez venir à l’agence en personne pour déposer vos plaintes”, indique Saïkou Amadou Diallo devant la presse.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus