Fond d’indemnisation des victimes des massacres du 28 septembre : « le montant est chiffré à 13 milliards GNF pour le moment… », Charles Wrigth ministre de la Justice

http://Actuguinee.org/ A côté du procès des massacres du 28 septembre 2009 qui se tient en ce moment au tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry, pour identifier les coupables et les condamner, il y a aussi la question d’indemnisation des victimes qui se pose.

Sur le sujet, le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme intervenant dans l’émission On Refait le Monde de Djoma média, a donné le montant provisoire prévu pour réparer le préjudice subi par les victimes des événements du 28 septembre

« Le président de la transition a pris l’engagement devant le peuple de Guinée et devant la communauté internationale que la République de Guinée a la capacité en terme de ressources humaines de juger cette affaire mais aussi a la capacité de s’occuper de toutes les questions relevant de la mise en place du fond d’indemnisation. C’est pourquoi, il est clairement établi un fond d’indemnisation des victimes dont le montant est chiffré à 13 milliards GNF pour le moment », annonce le ministre Charles Wright

Pour le Garde des Sceaux, la Guinée étant un Etat parti au statut de Rome et qui s’acquitte de ces cotisations, en contrepartie la Cour Pénale Internationale va s’acquitter aussi de ces obligations vis-à-vis de la Guinée pour assister à l’indemnisation des victimes, « mais cela veut dire qu’on est parti dans ce procès sans que l’Etat à travers le gouvernement et à travers le département de la Justice qu’on ne puisse pas anticiper pour pouvoir trouver la solution d’indemnisation des victimes », a fait savoir le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme Charles Wright.

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus