Procès 28 septembre : 12 mois dont 9 mois avec sursis pour le jeune qui avait menacé le procureur

http://Actuguinee.org / Fanta Pierre Delamou, médecin de profession, était ce lundi 5 décembre à la barre du tribunal de première instance de Kaloum pour des faits de menaces, par le biais d’un système informatique.

Il est poursuivi pour avoir menacé le procureur Abdoulaye Babady Camara avec ces termes « le procureur blague avec sa vie. Doucement. On vous suit depuis la Forêt »

A la barre, il a reconnu les faits et à demander pardon « Je regrette ce que j’ai fait. C’est lorsque je regardais le procès du 28 septembre dans mon téléphone, ce jour-là c’est Pivi qui était à la barre. J’ai dit ça c’était une alerte pour lui. Moi-même j’ai eu peur avec les discussions qui étaient entre le procureur et Pivi. C’était sur Facebook j’ai écrit. Je sais que les propos, c’est moi qui ai écrit mais dire que j’ai une mauvaise intention, ce n’est pas ça. La façon dont je l’ai vu discuter avec Pivi puisqu’il est un militaire c’est pourquoi j’ai dit ça. C’est comme une alerte. Je n’ai aucune mauvaise intention envers monsieur le procureur. Je voudrais écrire, on vous suit. Je n’avais aucune intention »

Après les débats, le procureur avait demandé que l’accusé soit retenu dans les liens de la culpabilité. Ensuite il a demandé l’application de l’article 28. Soit un an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 30 millions.

Après une pause de quelques minutes, le président du Tribunal, Ibrahima Sory 1 Tounkara dans son verdict a condamné le prévenu à 12 mois dont 9 mois avec sursis et au paiement d’une amende d’un million de francs guinéens.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus