Le procureur général Fallou Doumbouya à propos de la patrouille mixte contre l’exploitation illégale d’or à Siguiri : « Il y a une sorte de conflit de compétence entre nos différents services « 

http://Actuguinee.org / Le procureur général Fallou Doumbouya à propos de la patrouille mixte contre l’exploitation illégale d’or à Siguiri :≪ Il y a une sorte de conflit de compétence entre nos différents services ≫

Le procureur général près la cour d’appel de Kankan était ce mardi, 6 novembre à Siguiri. Fallou Doumbouya s’y est entretenu avec les acteurs de tous bords engagés dans la répression de l’exploitation illégale d’or dans cette localité. Il a invité policiers, gendarmes, militaires et magistrats à accorder leurs violons afin de relever le défi qui leur est dévolu.

Dans la salle des audiences du tribunal de première instance tout comme au camp militaire de Siguiri, Fallou Doumbouya a insisté sur le respect des textes de loi tout au long de ces opérations :

≪ J’ai trouvé que tout le monde est engagé. Je suis venu ici uniquement pour les inviter à ce qu’on agisse de façon professionnelle, en respectant l’éthique et la déontologie de nos professions respectives ≫, a-t-il déclaré. Mais, tout ne semble pas rose au sein de cette équipe mixte et le procureur général affirme en avoir été tenu au courant: ≪ il y a une sorte de conflit de compétence entre nos différents services. On m’a remonté cette information ≫, a-t-il fait remarquer avant de prévenir :

≪ Nous avons mis en garde tous les militaires, tous les gendarmes, tous les policiers, au cas où un d’eux sera pris en train de commettre des bavures à l’égard de la population oubien de tierce personne, je vais donner des instructions au procureur de la république, je vais donner des instructions au procureur militaire qui est déjà là, à l’effet d’engager les poursuites pénales contre l’intéressé afin que le droit soit dit ≫, a martelé le procureur général près la cour d’appel de Kankan.

Au camp militaire, la délégation a visité une importante quantité d’équipements saisis, lors des opérations de ratissage, sur des  orpailleurs illegaux présumés.

Fallou Doumbouya a demandé au commandant de la région militaire de Kankan, pilote des opérations, de se mettre en rapport avec  les OPJ, à l’effet de procéder à l’inventaire exhaustif de toutes les machines et autres biens saisis, et de les mettre sous contrôle judiciaire.

Il a annoncé en fin, la poursuite des enquêtes afin de dénicher d’autres auteurs et complices présumés de la destruction de l’environnement.

Mamad  CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus