Administration du territoire : Le ministre Mory Condé donne les raisons de limogeage des six sous-préfets de Siguiri et Mandiana   

http://Actuguinee.org / Par un arrêté en date du 1er décembre 2022, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a demis six (6) sous-préfets de Siguiri et de Mandiana de leurs fonctions

Sur ce qui a prévalu à leur limogeage, le ministre Mory Condé a expliqué les raisons ce vendredi 02 décembre dans l’émission Mirador de Fim Fm.

« Il y a à peu près 10 jours, j’avais fait lire un communiqué à la RTG où j’ai dit avoir réquisitionner les forces de défense et de sécurité pour intervenir dans la zone de Siguiri et Mandiana afin de mettre hors d’état de nuire tous ces exploitants illégaux qui sont en train de détruire notre environnement, notre écosystème et qui exploitent illégalement les ressources de ces deux préfectures. Donc c’est à la suite de cela, les agents de défense et de sécurité ont engagé la croisade dans les deux -préfectures. Ils ont mis main sur plusieurs machines et continuent encore à récupérer d’autres que les individus ont caché dans la brousse (…) On ne peut pas comprendre que ces gens soient représentants de l’Etat dans des circonscriptions territoriales et qu’il y ait n’importe quoi, qu’ils n’agissent pas et même envoyer un courrier simple à leur hiérarchie ils n’ont pas fait au contraire certains auraient même favoriser ce travail », a expliqué Mory Condé

En attendant la fin des enquêtes pour situer les chefs d’inculpation de ces sous-préfets, le ministre de l’administration du territoire soutient, « pour moi c’est obligatoire quel que soit la personne et le département ministériel concernés, quiconque est lié à cette affaire, va purement et simplement quitter le bateau », parce que indique-t-il, « on ne peut pas dire aux gens que le CNRD est là pour la moralisation de la gestion publique et faire le laisser aller dans nos ressources », a laissé entendre le ministre de l’administration du territoire 

Pour finir le ministre Mory Condé a déclaré que plusieurs autres administrateurs territoriaux seront débarqués ce soir. « Même aujourd’hui d’autres vont partir. Si des conseillers communaux sont concernés, ils vont partir parce qu’ils sont là pour défendre les intérêts des citoyens », a-t-il tranché

Ben  Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus