Siguiri : Des commerçants dans la rue pour dénoncer la concurrence « déloyale » des ressortissants Chinois

http://Actuguinee.org / Des commerçants guinéens spécialisés dans l’importation et la vente de concasseurs et accessoires [ des engins motorisés, utilisés dans les mines d’or] étaient dans la rue ce lundi 28 novembre pour dénoncer ce qu’ils qualifient de concurrence « déloyale » des Chinois à Siguiri.

Munis de pancartes sur lesquelles on peut lire , je cite : ‘’ A bas les Chinois détaillants ‘’ ou encore ‘’Vive le départ des Chinois à Siguiri ‘’, ces jeunes manifestants ont arpenté plusieurs carrefours grouillants et rencontré l’autorité préfectorale à cet effet.

Interrogé par Actuguinee.org, le président des importateurs vendeurs de concasseurs et accessoires revient sur le motif de cette sortie :

« Nous sommes agacés par les commerçants chinois ici à Siguiri. Ce sont eux qui fabriquent et nous vendent  les concasseurs et accessoires en Chine.  A notre tour, nous transportons ces machines pour les vendre en détail sur différents marchés de la ville de Siguiri et ses périphéries. Aujourd’hui, ils sont venus inonder tous nos marchés en produits contrefaits et en détaillant au même titre  que nous. Ils profitent de l’ignorance des clients pour écouler ces pièces et machines de mauvaises quantités à de vils prix. Cela a fini par casser notre activité et nous en souffrons beaucoup », déplore El hadji Ouba Cissé.

En conséquence, ces importateurs et vendeurs de concasseurs et accessoires réclament le dépat pur et simple de ces concurrents chinois dans la préfecture de Siguiri :

≪ Notre souhait est qu’ils quittent à Siguiri pour que nous puissions survivre. Autrefois, nous avons sollicité qu’ils se contentent d’être fournisseurs-grossistes mais, ils n’ont jamais respecté ce principe. Maintenant, nous ne voulons plus collaborer avec eux, qu’ils aillent ailleurs ≫, insiste-t-il.

El hadji Ouba Cissé, craint que tous les secteurs économiques de la préfecture ne soient atteints un jour par cette concurrence “déloyale “ des expatriés chinois.

Raison pour laquelle, il sollicite l’aide des autorités afin de trouver une solution à cette situation.

Par ailleurs, récemment, neuf autres ressortissants chinois ont été interpellés par l’autorité judiciaire pour “destruction de l’environnement et séjour irrégulièr en territoire guinéen”.

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus