Lutte contre la drogue Kush : « quand on aura la cartographie de tous les débarcadères, nous allons beaucoup plus nous investir » Général Abdoul Malick Koné

http://Actuguinee.org / La nouvelle drogue appelée Kush qui fait assez de ravages dans le milieu juvénile à Conakry, interpelle les autorités pour lutter contre le fléau.

Le Secrétaire général chargé des services spéciaux, de la lutte contre la drogue et du crime organisé, a fait savoir ce lundi 28 novembre dans l’émission les GG d’Espace Fm, que c’est une drogue très particulière, dangereuse et facile d’accès. 

« Ça viens du cannabis. Ce sont des feuilles de cannabis séchée, pilée et mélangée de tout un amalgame de produit chimique; du tramadole, l’acétone, du formole etc. pour avoir beaucoup de sensations. C’est ce qui fait la particularité de cette drogue. Et elle ne coûte pas chère, à 5000 francs seulement, tu peux l’obtenir et cela peut t’amener vers la mort. Et c’est ce qui fait le danger (…) Une petite dose de cette drogue peut causer une overdose qui va vous être très fatale. Elle tue physiquement et psychologiquement », a expliqué le Général Abdoul Malick Koné

Pour lutter contre ce fléau, le général Malick Koné indique qu’il faut une synergie d’action entre les départements sectoriels. 

« Pour lutter contre ça ( drogue Kush ndlr), il faut travailler à râteau, c’est-à-dire il faut un travail multi sectoriel, il faut l’implication de plusieurs ministères. Il faut identifier les lieux, réaliser les opérations. Il faut viabiliser les endroits, enlever les barraquement au bord de la mer. Les débarcadères, c’est les ponts d’entrée de la drogue avec les piroguiers. Quand on aura la cartographie de tous les débarcadères, nous allons beaucoup plus nous investir. En attendant au niveau de boussoura, Dixinn port 2, à Coleyah (Chicago ndlr), on a des services déjà actifs là-bas. Donc on se bat dans la prévention, la représentation, le traitement et la réinsertion sociale. Mais la sensibilisation seulement ne peut pas lutter contre la drogue. C’est pourquoi nous demandons une synergie d’action avec les autres ministères », a déclaré le secrétaire général chargé des services spéciaux

Faut-il rappeler que quelques lieux de vente de cette drogue notamment au niveau des débarcadères ont été démantelés récemment et assez de quantités de Kush saisies par l’équipe du général Abdoul Malick Koné 

Ben Bella pour Actuguinee.org 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus