Enlèvement d’un blogueur à Koundara : vives inquiétudes de ses avocats

http://Actuguinee.org / Mamadou Bailo Diallo connu sous le surnom de Gudhö Fulbhé sur les réseaux sociaux a été « enlevé » à Saraboïdo dans la préfecture de Koundara le 19 novembre passé.

Depuis son « enlèvement », selon une déclaration du collectif des avocats en charge de son dossier, « par des hommes en uniforme non identifiés et conduit vers Conakry (…), le collectif ignore totalement les motifs de son enlèvement et le lieu de sa détention », a-t-il fait savoir 

Le collectif soutient que plusieurs démarches ont été menées auprès du procureur général pour obtenir gain de chose mais en vain. 

« Même la demande d’intervention en date du 21 novembre 2022, adressée à monsieur le procure général près la Cour d’Appel de Conakry est, à nos jours restée sans suite favorable. Pourtant, nul ne peut être interpellé, poursuivi, détenu, jugé et condamné que pour des faits et dans les formes prévues par la loi, l’arrestation et la détention arbitraires sont interdites par la loi, le droit à l’assistance d’un avocat est reconnu dès l’instant de l’interpellation où de la détention, la présomption d’innocence est sacrée et protégée par la loi », indique le pool d’avocats 

Au regard de cette situation, souligne la déclaration du collectif d’avocats dit relever avec regret la violation manifeste de « tous les grands principes qui garantissent les libertés et les droits de la défense », c’est pourquoi, exige les avocats de Gudhö Fulbhé « la libération de Mamadou Bailo Diallo ou sa présentation devant un service d’enquête compétent pour qu’il soit entrepris ce que de droit », exige-t-il 

Ben Bella pour Actuguinee.org 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus