Procès des crimes du 28 septembre : plusieurs militaires arrêtés et envoyés à la maison centrale de Conakry

http://Actuguinee.org / Le procès sur les crimes perpétrés le 28 septembre 2009, est loin de livrer tout son secret quand au niveau d’implications des acteurs dans cette affaire.

Nous l’avons appris de source judiciaire, plusieurs arrestations des militaires proches du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien président de la transition.

C’est le cas par exemple de l’adjudant Thomas Touaro, accusé d’avoir tué et décapité Sankaran Kaba, l’un des chauffeurs de l’ancien chef de la junte guinéenne.

Dans cette liste des militaires arrêtés, il ya trois officiers supérieurs (dont deux gendarmes) et un sous-officier. Il s’agit du Colonel Jean Louis Kpogomou (ancien préfet de Koubia et Directeur par intérim de l’école nationale de la gendarmerie), le Lieutenant-colonel Georges Olémou (de la Brigade régionale de la gendarmerie de N’zérékoré), le Lieutenant-colonel Jacques Sagno (du Bataillon autonome des troupes aéroportées en service au Bataillon spécial de Conakry, au Camp Alpha Yaya Diallo).

À noter que ces différentes arrestations interviennent après celle du Colonel Bienvenu Lamah, ex Directeur régional de la gendarmerie de Conakry, qui avait pourtant bénéficié d’un non-lieu dans le dossier du 28 septembre.

Enfin, d’autres militaires comme Gono Sangaré, Blaise Gomou et Théodore eux aussi cités à la barre par l’ancien aide de camp du Capitaine Moussa Dadis Camara seraient dans le viseur de la justice guinéenne.

Mamadou Samba Barry pour http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus