Prise du pouvoir de Dadis Camara : « C’est moi qui ai tapé sur la table, j’ai dit non, on doit donner le pouvoir à Dadis » Claude Pivi

Le procès  des massacres du 28 septembre continue  de livrer des secrets sur le pouvoir du CNDD dirigé par le capitaine Moussa Dadis Camara. Ce mercredi l’ex ministre chargé de la sécurité présidentielle, le colonel Claude Pivi a fait une révélation sur la prise du pouvoir du capitaine Moussa Dadis Camara au pouvoir en 2008.

À la barre, colonel Claude Pivi contrairement à ce qu’avait déclaré Toumba Dikité, a fait savoir que c’est lui qui avait obligé les autres militaires à donner le pouvoir au Capitaine Moussa Dadis Camara. « Ce jour-là, nous étions dans le bureau du Général Sékouba Konaté, nous étions 4 militaires Issa Camara, le Général Sékouba, le capitaine Dadis et moi. C’est là où on a discuté de la situation du pouvoir. Issa avait dit sur place que Sékouba, tu dois prendre le pouvoir, c’est moi qui ai tapé sur la table, j’ai dit non, on doit donner le pouvoir à Dadis parce que ce n’est pas acté aujourd’hui. Nous étions au nombre de 4, vous pouvez faire des enquêtes autour des commandos qui sont au camp », a déclaré le colonel Claude Pivi  contredisant  les propos  du commandant Toumba Diakité.

À lire aussi : Claude Pivi sur l’implication de Dadis : «  Ce sont ceux qui sont partis là-bas, ce sont eux les responsables de ces dégâts. »

À en croire l’ex ministre chargé de la sécurité présidentielle, il soutient également que c’est sur sa proposition que Toumba Diakité  a été nommé aide de camp du président Dadis Camara après la prise du pouvoir.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus