Ouverture du cadre dialogue : « ceux qui organisent ce dialogue, ne sont pas encore prêts, parce que… » Fodé Baldé de l’UFR

http://Actuguinee.org / L’ouverture du cadre de dialogue inclusif inter-guinéen est prévue le 24 novembre prochain.

Au cours de l’assemblée ordinaire de l’UFR tenue ce samedi 18 novembre 2022, le chargé de la communication digitale du parti dirigé par Sidya Touré, a fait savoir que les organisateurs du cadre de dialogue, ne sont pas encore prêts.

« Des correspondances ont été adressées aux coalitions politiques dont le FNDC politique. On n’est pas concerné. Cependant, cette correspondance nous permet de montrer le manque de sérieux, l’amateurisme qui caractérise même l’ouverture de ce cadre de dialogue inter-guinéen. J’en ai pour preuve, lorsqu’on vous invite à un dialogue et qu’on n’est pas à même de vous fournir les thématiques, les TDR (Termes de Référence ndlr), c’est l’expression de ce que, ceux ou celles qui organisent ce dialogue, ne sont pas encore prêts ou encore, ça peut ou ça pourrait même exhiber leur mauvaise foi. Parce que le simple fait de prendre part à l’ouverture vous engage », soutient Fodé Baldé.

Pour ce cadre de l’UFR, la présence du médiateur de la CEDÉAO à ce cadre de dialogue, « n’est pas gage de crédibilité ou encore une légitimité à cette rencontre. Il vient en tant qu’observateur et c’est bien qu’il soit là pour qu’il puisse constater que la classe politique la plus illustrative du pays, c’est-a-dire le quatuor n’est pas présent », a laissé entendre Fodé Baldé responsable de la communication de l’URF

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus