Dossier Kabinet Sylla dit Bill Gates : la défense sort du silence et réagit aux accusations du parquet de la CRIEF

http://Actuguinee.org / Le procureur spécial près de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF), était devant les médias hier mercredi pour aborder certains dossiers en cours au niveau de la CRIEF.

Dans cette communication, le procureur spécial près de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) et ses collaborateurs ont évoqué le dossier de Kabinet Sylla dit Bill Gates ancien intendant de l’ancien régime du président Alpha Condé.

Il n’en fallait pas assez pour irriter la colère des avocats de la defense de Kabinet Sylla dit Bill Gates. Ce jeudi 10 novembre 2022 Sur Fim FM, Maître Almamy Samory Traoré a balayé du revers de la main les accusations portées contre son client  « Je vais préciser ceci. D’abord le parquet a voulu faire croire à l’opinion publique que toutes ces transactions, ces fonds-là c’est sur le compte de Monsieur Kabinet Sylla. Ce qui est d’abord archi faux. Il n’a même pas deux milliards dans son compte personnel, ça c’est une information déjà que je vous donne. Maintenant, toutes les transactions qu’il vous donne ce sont des mouvements de plusieurs périodes, il ne s’agit pas du solde », a expliqué l’avocat

À lire aussi :Dossier Kabinet Sylla  ´´Bill Gates’´ : le Parquet de la CRIEF faits des révélations sur des montants faramineux retrouvés dans ses comptes en banque 

Et de poursuivre « Deuxièmement, lorsqu’il dit qu’il s’agit de Monsieur Mohamed Diané, l’ancien ministre de la défense, ce qui est archi faux. Et ce qui discrédite encore davantage le rapport qu’ils ont parce que nous, on veut vraiment que ce rapport reste en l’état parce qu’on va le démonter par pièce, lorsque les procédures vont commencer. Il ne s’agit pas de Mohamed Diané, il s’agit d’une autre personne. Si vous vous souvenez, ils ont émis une convocation un jour et les gens étaient étonnés de la date de naissance de la personne. Donc, ce Diané dont ils parlent est un partenaire effectivement de Djoma. Je ne vais pas vous révéler le contenu de la transaction parce qu’il s’agit quand même du secret de l’information. Mais ce que je peux vous dire, il ne s’agissait pas effectivement du ministre de la défense nationale. C’est un partenaire qui a été régulièrement payé et nous avons produit toutes les preuves dans le dossier », a déclaré l’homme en robe en noir

À lire aussi :CRIEF : Aly Touré dévoile le nombre de dossiers enregistrés au sein de son parquet à date…

Il a ensuite donner sa version par rapport aux montants incriminés. «  Maintenant, je vais préciser quand il dit que la société Djoma par exemple a reçu indûment de la banque centrale, un montant de dix milliards, il devait aller au bout de l’information. Parce qu’à l’occasion de la commission rogatoire qui a conclu à l’inexistence d’aucune infraction reprochée à Monsieur Bill Gates et aux sociétés Djoma, nous avons produit le contrat qui a consisté au paiement de ce montant de dix milliards. Il s’agit de la livraison de 28 pickups, dans lesquels pickups actuellement roulent les forces spéciales. Donc toutes les preuves ont été déposées. Maintenant qu’on nous dise effectivement de quoi il s’agit. Il devait porter à l’attention de l’opinion publique de quoi il s’agissait », a expliqué maître Almamy Traoré

Mamadou Samba Barry pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus