Procès  du 28 septembre : Cécé Raphaël Haba: « après les événements du 3 décembre, ils ont tué mon père et violé mes sœurs »

Le procès  des événements  du 28 septembre  est loin  de livré  tous les secrets  liés  a ce qui s’est passé  au stade  mais aussi au camp  Koundara le 03 décembre.

À la barre,CéCé Raphaël Haba a déclaré,  avoir payé les frais de sa proximité avec le commandant Toumba Diakité, au lendemain des événements  du 03 décembre  2009.

Dans ces explications, il fait savoir qu’au lendemain  de ces événements, un groupe de militaires s’était livré à une scène cruelle à son domicile « Après mon arrestation, un groupe de militaires s’est rendu à mon domicile pour piller mes biens, prendre mes effets et ma mallette. Ils ont frappé mes enfants et ont pris mes sœurs les envoyer aux 32 escaliers pour les violer. Ils ont tiré sur les pieds de mon père, qui a succombé à ses blessures », a-t-il déclaré.

À lire aussi :Procès du 28 septembre : Cécé sur les  32 escaliers  « on envoie les militaires qui sont en déroute pour les redresser »

Le pasteur  Cécé Raphaël Haba assure qu’il est un homme sincère contrairement à ce qu’on lui prête « Je ne suis pas témoin de Toumba, c’est ce que les gens ne comprennent pas. Je suis loin d’être un témoin de Toumba Diakité. Moi, je ne suis pas un homme qui a deux langues, c’est la vérité que je dis », a laissé  entendre  Cécé  Raphaël  Haba  á la barre

Mamadou  Samba  Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus