Procès du 28 septembre : Cécé Raphaël Haba á la barre « le 28 septembre, j’étais auprès de ma femme en état  de famille avancée »

http://Actuguinee.org / Cécé  Raphaël  Haba , l ’un des accusés dans cette affaire du 28 septembre est en ce moment á la barre de ce undi 7 novembre 2022 au tribunal de  première instance de  Dixinn  délocalisé á Kaloum.

Incarcéré depuis plus 10 ans à la maison centrale de Conakry, Cécé Raphaël Haba n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés, tout en remerciant le tribunal de lui avoir donné la parole. 

Le mis en cause  affirme que ‘’j’ai fait 14 ans de détention préventive sans être jugé. Et ce ne sont pas les faits qu’on me reproche qui m’ont envoyé à la maison centrale. Je suis déposé à la maison centrale pour l’affaire du 3 décembre. Dans ce cadre, j’ai bénéficié d’une mise en liberté depuis 2011, mais la décision n’a jamais été exécutée. Je me suis encore battu pour obtenir d’autres mises en liberté, mais en vain’’ a-t-il dit.

Il poursuit en corroborant certains propos  que son ancien patron  Toumba  Diakité  a tenus  á la barre « Le 28 septembre 2009, j’étais auprès de ma femme après notre retour de Labé le 27 septembre 2009. Quand je suis allé prendre la permission à mon patron Toumba, il était adossé, habillé en civil. Il portait un maillot. C’était même la 2e fois de le voir en civil. Donc, ce n’est que le 02 octobre que je me suis retourné au service.

 Laccusé a fait savoir que  Toumba a effectivement, la veille du procès fait appel à nous : Marcel et moi pour nous dire que l’heure est arrivée pour dire la vérité au peuple. Il a dit : Marcel, je t’avais dit de ne pas faire sortir la troupe. Marcel a répondu: tout ce que tu dis est vrai, mais je ne peux répondre ça devant les gens-là, moi, je cherche à sauver ma tête. Même quand on envoie un char de combat, je ne vais pas reconnaître les faits. C’est ainsi, j’ai dit à Toumba durant toutes les années que j’ai passées avec mon frère Marcel ici, il ne m’a jamais dit qu’il a été au stade« , a révélé Cécé Raphaël Haba

L’audience est suspendue en attendant l’arrivée du conseil de Cécé Raphaël. L’avocat qui jouait le rôle de substitut a décliné l’offre à la dernière minute.

Nous y reviendrons.

Mamadou  Samba  Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus