Procès du 28 Septembre : ‘’ j’ai toujours un amour sincère pour le président Dadis, mais il faut que la vérité soit dite pour le peuple ‘’

http://Actuguinee.org / L’ancien aide de camp du chef de la junte le capitaine Moussa Dadis Camara a comparu pour la septième fois consécutive, à la barre du tribunal de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry.

Face à un feu roulant de questions de Me Dinah Sampil un des avocats de la défense dans cette procédure, le commandant Aboubacar Sidiki Diakite alias ‘’Toumba’’ est resté droit dans ses bottes quant à son implication dans les massacres du 28 septembre 2009. Soutenant être innocent et que les responsables de ces tueries ne sont autres que le capitaine Dadis et de ses proches.

A la question de savoir s’il a toujours un amour sincère pour son ancien patron le capitaine Moussa Dadis Camara.?

Sans tergiverser, il indique garder toujours des sentiments d’amour pour la personne qu’il est et ce qu’il a incarné dans ce pays. « Mon amour pour le président Dadis ne s’est jamais limité. Pour preuve, quand j’étais à Dakar et lorsque la vieille est décédée ( Maman de Dadis) , c’est moi qui ai appelé le président depuis le Burkina pour lui adresser mes condoléances et ce jour, on a échangé très bien. Il me dit mon ami, mon ami, c’est le destin, tu as vu depuis cela est ce que j’ai parlé de ton nom ? J’ai dit non. Moi, j’ai appelé à l’occasion du décès pour vous adresser mes condoléances. Ce qui s’est passé on parlera de ça un autre jour » a-t-il déclaré à la barre

Avant de poursuivre « Et lorsque je lui ai vu ici, à la maison centrale  je me suis déplacé aller vers lui parce que je ne veux pas comme il est là-bas que les enfants se comportent autrement. Je suis venu vers lui le saluer » a-t-il dit

Avant d’ajouter que dans cette affaire malgré les sentiments qu’il éprouve, il faut que la vérité soit dite pour le peuple de Guinée « Même ce matin de passage, j’ai vu Marcel et je lui ai dit qu’on ai pas en guerre, on a un peu chahuté, mais je lui ai dit, il faut que la vérité soit dite pour le peuple de Guinée parce que cette vérité a une vertu thérapeutique pour le peuple de Guinée. Jusqu’à présent, c’est de ma nature. Moi, c’est direct entre moi et quelqu’un » a fait comprendre Man Favelo Toumbarek à la barre

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus