Procès du 28 septembre : « ce que j’ai vu, je peux le témoigner entre moi et Dieu… », Cellou Delein Diallo

http://Actuguinee.org / Depuis plusieurs semaines, le procès des massacres du 28 septembre 2009 suit son cours normal au tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry.

Interrogé sur l’ouverture dudit procès par nos confrères de RFI Fulfulde, Cellou Dalein Diallo se dit heureux que les présumés auteurs soient présents.

« Je suis heureux que les (présumés) auteurs de ce massacre soient à ce procès pour répondre des actes qu’ils ont commis. Donc, je suis heureux que le procès du massacre du 28 septembre soit ouvert. Et la manière dont ça se déroule, me convient », se réjouit-il

Certaines parties au procès demandent d’ores et déjà la comparution des témoins notamment les leaders politiques. Le président de l’UFDG indique qu’il est prêt à témoigner. « Ce que j’ai vu, je peux le témoigner entre moi et Dieu. Mais moi très tôt ils m’ont bastonné et j’ai perdu conscience. On m’a fait sortir de là-bas (au stade ndlr), nul ne savait pas si j’étais vivant ou mort. Mais le peu que j’ai vu, je le sais et je peux témoigner », soutient Cellou Dalein Diallo

Mbella Diallo pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus